Accueil A la une Interdiction de circulation d’engins motorisés: voici les zones de la région du...

Interdiction de circulation d’engins motorisés: voici les zones de la région du Nord concernées

Image d'illustration

Conformément à la décision du président du Faso prise le 24 juin dernier, portant interdiction de circulation d’engins motorisés dans les zones à fort défi sécuritaire, le gouverneur de la région du Nord, le Colonel-major Raymond David Valentin Ouédraogo, a indiqué, dans un communiqué en date du 12 juillet 2022, les provinces et communes de ladite région concernées par cette mesure d’interdiction qui court pendant une période de trois mois renouvelables.

Selon le communiqué du gouverneur, les provinces du Yatenga, du Loroum, et du Zondoma sont concernées par la mesure d’interdiction de circulation d’engins motorisés pour le compte de la région du Nord.

Pour la province du Yatenga, c’est l’ensemble des communes de Barga, Kain, Koumbri, Namissiguima, Oula, Séguénéga, Tangaye et de Thiou qui sont les zones d’interdiction de circulation avec les engins à deux roues définis par l’ordonnance du chef de l’Etat.

Dans la province du Loroum, ce sont les villages des communes de Banh, Ouindigui, Sollé et Titao, qui sont concernés, hormis les secteurs de la ville de Titao, à en croire le communiqué du gouverneur.

Quant à la province du Zondoma, c’est l’ensemble des villages des communes de Bassi, Boussou, Léba et les villages des communes de Gourcy comme Touba, Ramba, Tomba, Yirtaoré, Lago, Bougounam et Kontiguè qui font partie des zones d’interdiction de circulation des engins motorisés.

Plusieurs localités du pays avaient été concernées par cette mesure du chef de l’Etat burkinabè qui interdit la circulation d’engins motorisés dans les zones à fort défi sécuritaire. Ce sont au total sept régions dont la plupart subissent les assauts des groupes armés terroristes. Il revient aux gouverneurs des régions concernées de déterminer les zones d’application de cette décision qui vise à lutter contre le terrorisme au Burkina Faso.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire