Accueil Opinion Jacob Desvarieux Wend na maag tingouf yinga* !

Jacob Desvarieux Wend na maag tingouf yinga* !

Jacob Desvarieux restera éternel, par ses oeuvres (Ph. zinfos974.com)

Le Zouk est un genre musical créé par Kassav que l’on trouve maintenant sur Wikipédia.  

En 2019, le groupe Kassav a fêté ses 40 ans à guichet fermé dans l’une des plus grandes salles de spectacle européenne à Paris-La Défense Aréna, belle consécration d’un succès mondial mérité. A l’instar d’autres célébrités, le groupe s’est produit également au stade de France.

Son cocréateur, Jacob Desvarieux, vient de nous quitter et nous ne manquerons pas ici de lui rendre hommage, non seulement pour ses talents de musicien mais aussi pour avoir su fédérer les régions de la Caraïbe, celles des autres outremers français pour mettre en valeur notre identité culturelle à travers le monde : de Pointe à Pitre à Fort de France, de Cayenne à Saint Denis, Paris, Marseille, de Washington à Toronto en passant par Rio, de Lomé à Douala en passant par Dakar, Ouagadougou , de Johannesburg à Maputo, de Moscou à Tokyo ou Shangaï en passant par Bruxelles, Lisbonne, Montreux et Rome . Au cours de mes voyages et missions, dans des accents et langues aussi différents les uns que les autres, j’ai entendu que l’on parlait de Kassav, de Zouk et de Jacob Desvarieux et si les paroles étaient difficiles à prononcer dans certaines langues, en revanche les mélodies étaient parfaitement mémorisées, interprétées et appréciées. Des milliers d’admirateurs de Kassav sont donc en deuil. Les Antilles ont donc eu un excellent ambassadeur de leur richesse musicale et d’un point de vue économique, le groupe Kassav de renommée internationale a pesé pendant près de quarante ans dans la balance de l’industrie de la musique.

Récemment, Jacob Desvarieux s’était ouvert pudiquement sur sa santé ; c’est sans doute ce qui l’a fragilisé dans ce contexte de pandémie de la Covid 19.

Né à Paris d’une mère martiniquaise il y a 65 ans, dans les années 70, comme nous autres ultramarins vivant en France métropolitaine il faisait partie des ‘‘négropolitains ou de neg’zhagonnaux’’ . Compte tenu de son talent mais également de son aura personnelle, il est de mon point de vue, entré dans le cercle des NégroÉvolutionnistes* à l’instar de tous ceux dont la couleur de peau noire et l’origine n’ont pas été un obstacle mais un atout pour réussir. Par sa scansion planétaire inédite du ‘‘Zouk la sé sél médikaman nou ni’’ avec son groupe, il aura consolé, donné espoir, fait danser et vibrer des milliers de personnes de par le monde. C’est pourquoi, dans le cadre de la Décennie des Personnes d’ascendance Africaine 2015-2024 décidée par les Nations Unies, je propose que le groupe Kassav soit reconnu comme Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ce qui confirmera son caractère universel auprès des nations du monde, une façon de rendre hommage à Jacob Desvarieux. En France, le Président de la République et le Ministre des outremers qui ont exprimé leur tristesse, devraient pouvoir se joindre à cette initiative.

Par Emmanuel ARGO

_____________________________

*Auteur du concept de NégroÉvolution, créé pour un vivre ensemble où que l’on soit à l’instar des diasporas et expatriés d’autres nations qui contribuent au développement économique et sociétal du monde.  Ainsi, c’est comme représentant des diasporas afro descendantes réparties à travers le monde que Emmanuel Argo, en 2006, a été le Rapporteur général de la conférence plénière du G8 Civil présidée à Moscou par Vladimir Poutine. Toujours au titre de cette diaspora, Emmanuel Argo a reçu le soutien de Lech Walesa Prix Nobel de la Paix et du Pape François pour son action universelle en faveur des rémittences.

*Wend na maag tingouf yinga: Expression en langue mooré qui signifie paix à son âme (NDLR)

Laisser un commentaire