Accueil Société Les chauffeurs routiers n’iront «pas en grève demain, ni après-demain» (Brahima Rabo de...

Les chauffeurs routiers n’iront «pas en grève demain, ni après-demain» (Brahima Rabo de l’UCRB)

Guy Olivier Ouédraogo en lunette face aux micros suivi vers la gauche de Brahima Rabo, président de l'UCRB

Le secrétaire général de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) a confirmé ce jeudi 30 août 2018 à Wakat Séra, que les informations relayées sur des réseaux sociaux selon lesquelles ses militants allaient repartir en grève à partir de demain vendredi 31 août ne sont que des «rumeurs».

Lire aussi: https://www.wakatsera.com/penurie-dessence-ouaga-passe-le-relais-a-gaoua/

«L’UCRB n’ira pas en grève demain ni après-demain», a rassuré Brahima Rabo qui se dit même lassé des grèves. Il a confié que depuis sa suspension, l’UCRB a rencontré des structures syndicales dont la Confédération syndicale du Burkina et l’Unité d’action syndicale pour la résolution cette mesure.

Lire aussi: https://www.wakatsera.com/suspension-de-lucrb-la-csb-compte-faire-appel-pour-lever-la-sanction/

A Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, les habitants font face toujours à une insuffisance de carburant qui crée par endroit des attroupements, à la suite de la crise qui a opposé pendant cinq jours l’UCRB et l’Organisation des transporteurs du Faso (OTRAF).

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire