Accueil Société Libération d’otages au Burkina: fruit d’ «une opération militaire conjointe» (Roch Kaboré)

Libération d’otages au Burkina: fruit d’ «une opération militaire conjointe» (Roch Kaboré)

4037
1
Unité spéciale de la gendarmerie burkinabè (photo d'illustration)

La libération des quatre otages dans le Nord du Burkina a été le fruit d’une «intervention militaire conjointe», selon le président du Faso, Roch Kaboré, dans un message ce vendredi 10 mai 2019.

Dans son message, le président burkinabè a «salué la libération de quatre otages, dont les deux enseignants français enlevés le 1er mai dernier dans le nord du Bénin, une américaine et une sud-coréenne».

«L’intervention militaire conjointe qui a permis d’atteindre ces résultats traduit notre engagement commun à lutter contre les forces du mal», a soutenu le président Kaboré.

Il a présenté ses condoléances et celles du peuple burkinabè, au gouvernement français et aux familles des deux soldats qui ont été tués au cours de l’opération.

Par Daouda ZONGO

1 Commentaire

  1. Je me retrouve un peu en lisant votre article. Sur l’ensemble des articles de presse française il n’y a aucune mention de collaboration avec le Burkina. Je pense que ce n’est tout de même pas dans département français que l’intervention a eu lieu. Si ce n’est pas de l’arrogance et de la non considération, c’est qu’il y a des dessous non dit dans cette histoire de lutte contre le terrorisme.

Laisser un commentaire