Accueil A la une LONAB: plus de 326 millions FCFA remis à cinq gagnants du 4+1

LONAB: plus de 326 millions FCFA remis à cinq gagnants du 4+1

Photo de famille après la remise des lots de la LONAB

Plus de 326 millions de francs CFA ont été remis en lots ce mercredi 2 décembre 2020 à cinq gagnants, au siège de la Loterie nationale Burkinabè (LONAB) sis au Centre-ville à Ouagadougou. « Ce mois de novembre est un mois à la fois béni pour la clientèle et pour nous, la LONAB », s’est réjouie la représentante du directeur général de la Nationale des jeux de hasard, et directrice de Pool exploitation de l’institution, Thérèse Nabaloum.

Le pari 4+1 des 15, 22, 24, et 28 novembre 2020, a semé respectivement à nouveau, la joie dans les cœurs des parieurs burkinabè des jeux de hasard que sont Frédéric Zida, fonctionnaire ; Alidou Sawadogo, mécanicien ; Souleymane Nikièma, chauffeur ; Jean-Etienne Yaméogo, fonctionnaire et Alidou Darga, employés de commerce. Ils ont tous reçu, ce mercredi matin, leurs chèques des mains des responsables de la LONAB dans une ambiance bon enfant sous les flashes des appareils photos et caméras.

Madame Thérèse Nabaloum, directrice de Pool Exploitation de la LONAB

Les responsables de la LONAB étaient mobilisés fortement pour la remise des cinq lots dont le montant global s’élevait à « 326 746 000 FCFA ». L’air gai et jovial, tour à tour, les cinq chanceux parieurs du quinté ont récupéré leur chèque sous les acclamations du public, surtout les applaudissements des employés de la Nationale des jeux de hasard.

Le plus gros lot a été gagné par Frédéric Zida, fonctionnaire qui remporte « 80 720 500 FCFA ». Le chèque du deuxième gros lot, « 78 959 500 FCFA », a été signé au nom de Alidou Sawadogo, mécanicien. Souleymane Nikièma, chauffeur, est entré en possession de son chèque de « 59 111 000 FCFA », de même que que Jean-Etienne Yaméogo, fonctionnaire qui a gagné « 54 012 500 FCFA ». Le cinquième lot de « 53 942 500 FCFA » a été empoché par Alidou Darga, employé de commerce.

« C’est toujours un plaisir (pour nous) de remettre des lots aux gagnants », a déclaré face à la presse venue nombreuse pour être témoin de l’évènement, la directrice de Pool exploitation de la LONAB, Thérèse Nabaloum, qui a représenté à cette cérémonie, Patrice Patin-Déba Naza, le premier responsable de la Nationale des jeux de hasard, empêché.

Elle a demandé aux gagnants « de prendre le temps de réfléchir, d’approcher les structures compétentes en matière de promotion d’entreprises, d’activités, pour qu’elles les accompagnent ». Ces structures, selon madame Nabaloum peuvent être « les banques ou (autres) structures étatiques compétentes » qui pourront les « accompagner dans l’utilisation de ces millions » afin qu’ils « puissent profiter à eux (les gagnants), à leurs familles et à toute la Nation ».

Remise de chèque à un gagnant

« Très heureux » de ce pari, dans une joie non dissimulée, Alidou Sawadogo, gagnant des 78 959 500 FCFA, a « premièrement (…) remercié Dieu pour ce gain ». De l’utilisation de cette manne financière, il a dit vouloir « d’abord trouver un habitat. Après cela je ferai ce qu’il faut faire pour avoir une activité fixe car je n’en n’avais pas ». Rien de spécial ni aucune contrainte n’ont poussé M. Sawadogo à parier le 28 novembre. « J’ai seulement comme les autres parieurs voulu tenter ma chance », a confirmé celui qui se considère comme « un nouveau parieur ».

Jean-Etienne Yaméogo, lui, a empoché les 54 012 500 FCFA. Il dit n’avoir pas de projet en cours de réalisation. Et donc il réfléchira profondément sur l’utilisation de son montant. Il verra surtout « qu’est-ce qu’il faut faire avec la famille », dans le sens de l’amélioration des conditions de vie avec cet argent. A l’endroit des parieurs, l’heureux gagnant, M. Yaméogo « les encourage à jouer » parce que lui, « c’est depuis 1990 » qu’il pariait. « J’encourage les gens à jouer parce que tu ne sais pas quand est-ce que ta chance va te sourire, donc il faut toujours tenter ta chance », a-t-il insisté.

Par Bernard BOUGOUM et Oumpounini MANDOBIGA (Stagiaire)

Laisser un commentaire