Accueil Monde Mali: décès du journaliste Adam Thiam des suites de Covid-19

Mali: décès du journaliste Adam Thiam des suites de Covid-19

Adam Thiam, Journaliste éditorialiste malien

La presse malienne est en deuil. Le journaliste et essayiste Adam Thiam est décédé dans la nuit du 18 au 19 mars 2021 des suites de la Covid-19 à l’âge de 61 ans, a appris Waka Séra.

« Avec la mort d’Adam Thiam, le Mali pleure un de ses esprits les plus brillants », a écrit le ministre des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, en hommage au chroniqueur, éditorialiste et collaborateur de plusieurs médias, récemment nommé directeur de la communication à la présidence malienne pour accompagner la Transition.

Adam Thiam était « d’abord un homme de lettres. Toujours un livre en mains, il écrivait aussi. De la France, il a reçu la médaille de chevalier de l’Ordre national des Arts et des Lettres », a affirmé Serge Daniel, correspondant de RFI qui a ajouté que Diplômé notamment en sciences humaines et titulaire d’un Master en communication pour le développement, il a travaillé dans plusieurs ONG à l’étranger et au Mali.

A l’annonce du décès de l’ancien proche collaborateur de l’ex-président Alpha Oumar Konaré lorsqu’il était à la tête de l’Union africaine (2003-2005), des réactions ont inondé la toile pour saluer « une plume rare », « l’un des célèbres journalistes » du Mali.

C’est surtout au Républicain, fondé par Tiebilé Dramé, son camarade et aide longue date, qu’en 1992, il exercera avec le plus de talent son métier de journaliste, après l’éphémère aventure de Tarik-Hebdo. Ses éditoriaux – notamment « De quoi je me mêle » et « La chronique du vendredi » – avaient un succès monstre, rappelle Jeune Afrique qui souligne qu’ils se singularisaient par leur profondeur et leur style très travaillé, sans verser pour autant dans une démonstration élitiste.

Adam Thiam intervenait dans des émissions de débats politiques sur la télévision privée Africable.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire