Accueil Monde Mali: des casques bleus burkinabè blessés près de Tombouctou

Mali: des casques bleus burkinabè blessés près de Tombouctou

Huit casques bleus burkinabè blessés au Mali (ph. d'illustration)

Huit Casques bleus burkinabè de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) ont été blessés, le jeudi 23 juin 2022, dans l’explosion d’une mine, dans la région de Tombouctou, en proie à des violences de groupes djihadistes, a annoncé l’ONU.

Selon le porte-parole de la MINUSMA, Olivier Salgado, c’est au cours d’une patrouille de sécurisation que les casques bleus ont heurté un engin explosif, le jeudi 23 juin à 13h GMT aux environs de Ber, à une cinquantaine de kilomètres de Tombouctou.

L’incident a fait huit militaires blessés, tous des Burkinabè, selon un responsable de l’ONU sous le couvert de l’anonymat à l’AFP. Les huit soldats de la paix ont été évacués, a ajouté Olivier Salgado.

Les mines artisanales constituent une menace sérieuse pour les actions des soldats de l’ONU engagés au Mali pour assurer leur mission de maintien de la paix dans un pays en proie aux assauts des groupes armés terroristes.

En juin, quatre Casques bleus ont été tués par des engins explosifs, l’une des armes de prédilection des jihadistes contre la MINUSMA et les forces maliennes. L’un d’entre eux est mort dimanche à Kidal.

Créée en 2013 pour soutenir le processus politique malien, la MINUSMA est la mission de l’ONU qui a subi le plus de pertes humaines avec 175 Casques bleus morts dans des actes hostiles au Mali. Des négociations sont actuellement menées pour renouveler le mandat de la Mission.

Par Wakat Séra

1 Commentaire

Laisser un commentaire