Accueil Monde Manifestations au Tchad: les violences reprennent de plus belle sur N’Djamena

Manifestations au Tchad: les violences reprennent de plus belle sur N’Djamena

Des manifestants entrain de brûler des pneus sur la voie

Des violences ont repris sur N’Djamena, capitale Tchadienne, lors d’une manifestation initiée par l’opposition et l’association civile Wakit Tama, ce samedi 8 mai 2021, contre les autorités de transition jugées illégitimes. Des sources concordantes indiquent des cas de blessés, de nombreuses arrestations et des tirs à balles réelles sur les manifestants.

Répondant à l’appel à manifester de l’opposition et de l’association de la société civile Wakit Tama, les manifestants étaient présents tôt le matin à l’espace Fest Africa, lieu de rendez-vous fixé par les organisateurs de la marche.

L’ambiance va vite se dégrader. La police tchadienne est intervenue avec des coups de gaz lacrymogène et de matraque pour disperser les manifestants. D’autres sources, indique RFI, font cas d’usage de balles réelles par la police tchadienne sur les manifestants. Et plusieurs personnes sont blessées dans la débandade, et d’autres arrêtées.

Il faut le rappeler, la veille, les autorités avaient interdit les rassemblements qu’avaient appelés l’opposition et Wakit Tama. Pour faire respecter cette interdiction, ils ont déployé massivement les forces de l’ordre dans les artères de la capitale tchadienne.

Oumpounini MANDOBIGA (Stagiaire)

Laisser un commentaire