Accueil Monde Migration: au moins 1 146 personnes mortes en mer au cours du...

Migration: au moins 1 146 personnes mortes en mer au cours du premier semestre 2021 (OIM)

Selon l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 31 500 personnes ont été interceptées ou secourues par les autorités nord-africaines au cours du premier semestre, contre 23 117 au cours des six premiers mois de 2020. (Image d'illustration) © Guilhem Delteil / RFI

Au moins 1 146 personnes sont mortes en mer au cours du premier semestre 2021, selon un rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), cité par nos confrères de l’AFP.

Au cours du premier semestre 2021, il a été enregistré 1 146 personnes qui sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe contre 513  en 2020 au cours de la même période et 674 en 2019.

Vu cette situation, l’OIM a lancé un appel aux Etats à prendre «des mesures urgentes et proactives afin de réduire les pertes de vies sur les routes migratoires maritimes vers l’Europe et qu’ils respectent leurs obligations en vertu du droit international».

Selon le directeur général de l’OIM, Antonio Vitorino, «l’augmentation des efforts de recherche et de sauvetage, la mise en place de mécanismes de débarquement prévisibles et la garantie d’un accès à des voies de migration sûres et légales sont des étapes clés pour atteindre cet objectif».

Le rapport de l’OIM indique que «les organisations civiles de recherche et de sauvetage ont continué à se heurter à des obstacles importants, la majorité de leurs bateaux étant bloqués dans les ports européens en raison de saisies administratives et de procédures pénales et administratives en cours contre les membres d’équipage».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire