Accueil Politique NTD: le parti de la mouvance a accueilli plus de 300 nouveaux...

NTD: le parti de la mouvance a accueilli plus de 300 nouveaux militants

1544
0
Le président du Nouveau temps pour la Démocratie (NTD), Vincent Dabilgou

Le Nouveaux Temps pour la Démocratie (NTD), un parti de la mouvance présidentielle au Burkina Faso, a accueilli ce samedi 22 juin 2019, à Ouagadougou, plus de 300 nouveaux militants qui disent avoir démissionné de divers partis de l’opposition politique. Ces nouveaux adhérents ont été accueillis au cours d’une cérémonie aux allures de meeting ayant rassemblé plusieurs centaines de personnes, dans l’arrondissement 6 de la capitale burkinabè.

C’est avec des applaudissements bien nourris, que les responsables du NTD dont son président Vincent Dabilgou, ministre des Transports, ont, dans une atmosphère féerique, installé leurs nouveaux camarades, à Pissy, un quartier populaire situé à l’Ouest de Ouagadougou. Le NTD s’est réjoui d’accueillir ses nouveaux adhérents qui viennent renforcer son action.

La porte-parole des nouveaux militants du NTD, Judith Ouédraogo

« Comme nous l’avons déjà fait à Kombissiri et à Manga, nous avons lancé le principe de la vague bleue qui veut que nous puissions en face de nos adversaires politiques montrer à l’opinion nationale et internationale que le NTD est en train de s’organiser sérieusement pour accompagner le président Roch Marc Christian Kaboré pour les élections de 2020 », a déclaré Vincent Dabilgou. Pour lui, cette vague nouvelle montre qu’à Ouagadougou, le NTD «a beaucoup de capacité» parce qu’il est un parti «vrai». «Nous allons expliquer à ces nouveaux adhérents la vision que nous avons pour le Burkina Faso», a-t-il ajouté.

Le NTD et la majorité au pouvoir ont « un bon bilan dans le champ social. La vision tracée par Roch Kaboré est une vision juste qui doit amener la paix et la cohésion sociale pour permettre aux Burkinabè à pouvoir résister contre le terrorisme », a estimé le patron du NTD qui a fait noter que ces nouveaux adhérents viennent des arrondissements du Kadiogo, le Centre-burkinabè.

Judith Ouédraogo, nouvelle militante, a avancé que « nous sommes contents du NTD, le parti de l’avenir. Nous voulons rassurer nos devanciers du NTD que nous ne sommes pas venus pour les remplacer mais, travailler de commun accord avec eux pour le développement du Burkina Faso ».

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire