Accueil Culture Ouagadougou: «Dieu mon bonheur», un livre d’évangélisation de Clément Kaboré

Ouagadougou: «Dieu mon bonheur», un livre d’évangélisation de Clément Kaboré

«Le fidèle laïc» de l’archidiocèse de Ouagadougou, Clément Kaboré, a dédicacé, samedi 19 juin 2021, son livre «Dieu mon bonheur», une œuvre composée de Tome 1 et 2, à la Chapelle du collège de Kologh’Naba à Ouagadougou, en présence d’autorités religieuses.

Le projet d’écrire «Dieu mon bonheur», selon l’auteur Clément Kaboré, est né du désir de participer à la mission d’évangélisation de l’église.

Composé de deux tomes, «Dieu mon bonheur», est le résultat de ses expériences personnelles du Christ et de l’œuvre du Christ dans la vie des Hommes et particulièrement dans celle des malades, des pauvres et des faibles.

Dans le Tome 1 sous-titré «Dieu, vie et grandeur de l’homme» et divisé en cinq chapitres, l’auteur s’est consacré à donner la nature du bonheur, et à le définir. Pour lui, le bonheur «c’est l’heure à laquelle on rencontre le bon», d’où la rencontre de l’Homme avec Dieu, notamment à travers le Seigneur Jésus Christ.

Clément Kaboré, auteur du livre Dieu mon bonheur, à droite

Le Tome 2 quant à lui est un approfondissement du thème de la rencontre de l’Homme avec Dieu. Il est sous-titré «L’abaissement de Dieu, Relèvement et élévation de l’homme». A en croire Clément Kaboré, ce tome met l’accent sur le fait que l’homme ne peut pas par lui-même faire une rencontre avec Dieu. «Il faut que ce soit Dieu qui descende jusqu’à chez l’homme pour le relever de ses misères, l’unir à lui, et l’élever», a-t-il expliqué. Le Tome 2 est composé de 152 pages et structuré en quatre parties.

Le livre «Dieu mon bonheur» coûte respectivement 2000 FCFA et 3000 FCFA pour le Tome 1 et 2.

L’auteur, Clément Kaboré, un fidèle laïc de l’archidiocèse de Ouagadougou, est philosophe de formation, et écrivain de profession. Il est auteur d’autres ouvrages dont «A ma mère, la fille de mon père», parue aux éditions Saint Augustin Afrique, Lomé au Togo en 2019, «Petite voix vers la guérison», parue dans la même maison d’édition en 2020, et « Saint Joseph, un signe de la victoire divine», aux éditions Hector-Adams, Ouagadougou au Burkina en 2021.

Par Oumpounini MANDOBIGA (Stagiaire)

Laisser un commentaire