Accueil Sport Ouagadougou : un tournoi de Maracana pour marquer les 48 heures de...

Ouagadougou : un tournoi de Maracana pour marquer les 48 heures de la Coordination nationale des associations et jeunes travailleurs

431
0

La Coordination nationale des associations et jeunes travailleurs du Burkina (CN/AEJTB), à l’occasion de ses 48 heures, a organisé la 7e édition du tournoi Maracana dans le quartier Kamboissin de Ouagadougou, dont les finales minimes et séniors se sont tenues ce dimanche 18 octobre 2020.

Deux finales Maracana organisées par la Coordination nationale des associations et jeunes travailleurs du Burkina ont été jouées ce dimanche 18 octobre 2020. Il s’agit de celle de la catégorie minime et celle des seniors.

A cette compétition, huit équipes y ont participé dans la catégorie minime et 28 au niveau sénior.

L’équipe chevalan sort vainqueur à l’issue de la compétition des minimes avec trois buts à zéro contre son adversaire finaliste.

Quand à la finale des séniors, elle a été remportée par le FC jeunesse qui a fait un à zéro contre l’équipe ERK.

Le patron de la septième édition du tournoi maracana, le Wobriengré Naaba

« Je suis satisfait du jeu. Il y a eu du fair-play tout au long de la compétition », a affirmé le patron de la septième édition du tournoi maracana, le Wobriengré Naaba qui dit être « prêt à toujours accompagner ces genres d’initiatives ».

Le parrain, Josué Ango spécialiste en protection de l’enfant à l’UNICEF

Le parrain, Josué Ango spécialiste en protection de l’enfant à l’UNICEF, quant à lui, s’est réjoui de la qualité du jeu et le fair-play qui a régné durant les compétitions.

Il dit avoir accepté de parrainer cette activité parce qu’il a les mêmes ambitions, avec le promoteur, Claude François Ouédraogo, qui est de lutter pour la promotion de la jeunesse et la protection des enfants.

La première au niveau des équipes minimes, a obtenu 50 000 FCFA, un trophée, des médailles plus un jeu de maillot, un ballon et un lot de cahiers et de stylos. La deuxième, elle, elle repart avec la somme de 25 000 FCFA, plus un jeu de maillot, un ballon et un lot de cahiers et de stylos.

Dans la catégorie sénior, la première a reçu 100 000 FCFA, un trophée, des médailles, un ballon et un jeu de maillot. L’équipe qui vient en deuxième position a obtenu 50 000 FCFA, un jeu de maillot, un ballon. Des prix spéciaux ont été également octroyés aux finalistes et d’autres participants à la compétition.

Le promoteur Claude François Ouédraogo

Le promoteur Claude François Ouédraogo a exprimé sa satisfaction, souhaitant pouvoir le perpétuer. « Nous voulons que ça soit un festival pour qu’à chaque année nous puissions organiser des jeux instructifs pour l’éveille des enfants, en plus du football », a dit M. Ouédraogo.

La septième édition a vu l’Intégration du jeu de pétanque qui a permis à des jeunes qui aiment ce sport d’y participer.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire