Accueil Economie Prix africain de développement 2019: la BDU honore le Burkina Faso

Prix africain de développement 2019: la BDU honore le Burkina Faso

1041
0
La remise de la distinction de BDU-BF

Le Prix africain de développement (PADEV) couronne une fois de plus le travail accompli par des hommes et femmes du Burkina Faso, pour contribuer au développement du pays et par ricochet du continent. De ses pionniers du développement fait partie la Banque de l’Union-Burkina Faso (BDU-BF) qui, quatre années durant, après son installation en 2015 au «pays des hommes intègres» a, selon ses statistiques, «vu son total de bilan multiplié par dix, ce qui l’a hissée sur la plus haute marche du podium des filiales de son groupe bancaire, la BDM SA». C’est donc en toute logique que BDU-BF, entreprise citoyenne qui a opté d’accompagner ses clients sur tous les plans mais de s’engager également pour le mieux-être des populations au sein desquelles elle est implantée a été distinguée par PADEV le 31 août 2019 à Kigali au Rwanda.

Le DG de BDU-BF, Karim Bagayoko, fier des exploits de sa structure

Trophée en main, le directeur général de BDU-BF, Karim Bagayoko, retenu par PADEV comme le «meilleur manager d’établissement financier au titre de quinze pays africains» a tenu à mettre en avant le travail accompli avec abnégation depuis 2015, par le personnel de la banque. Pour le directeur général, ses collaborateurs et la clientèle de la banque qu’il appelle affectueusement sa «famille» sont les «piliers» de la BDU-BF. Karim Bagayoko n’a pas manqué de dédier cette distinction aux autorités burkinabè, notamment au ministère en charge de l’Economie et des finances et celui du Commerce et de l’Industrie. Rappelant avec modestie que de grands noms du milieu des affaires et de la société comme «Apollinaire Compaoré, EBOMAF, le Larlé Naba, KANIS, Hadja Mamounata Velegda et bien d’autres», ont été distingués avant lui par le PADEV, le DG de BDU-BF leur a rendu un hommage appuyé. Tout en reconnaissant que ce prix est une exhorte à faire mieux au service de la clientèle et pour le développement du Burkina Faso, M. Bagayoko a saisi l’opportunité de nos colonnes pour féliciter chaleureusement ses co-lauréats de Kigali, notamment le ministre burkinabè des Sports et des loisirs Daouda Azoupiou, Fidelis Finance, les maires de Banfora et de Houndé et tous les autres lauréats venus des autres pays africains, américains et européens.

Initiative de la Fondation 225, une organisation non gouvernementale et humanitaire reposant sur le slogan «Vivre mieux», le PADEV distingue chaque année des personnes physiques et morales qui, par leurs actions et leur travail, contribuent au développement de leur pays.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire