Accueil A la une Sahel: les terroristes ont encore tué ce week-end au Burkina, Mali et...

Sahel: les terroristes ont encore tué ce week-end au Burkina, Mali et Niger

Image d'archives

Les terroristes opèrent avec récurrence cette dernière décennie dans la zone du Sahel où ils ont fait des milliers de militaires et civils tués notamment au Mali, Niger et Burkina Faso, devenu le ventre mou de cette partie de l’Afrique. Ce week-end, les groupes armés ont fait des attaques dans ces trois pays, tuant 16 personnes dont quatre gendarmes burkinabè.

La furie des groupes armés qui agissent fréquemment sur les zones frontalières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger,  a encore semé la désolation ce week-end.

En effet, si au Burkina Faso, quatre personnes dont trois gendarmes ont été tuées après que leur convoi a été attaqué à l’Est du pays, au Niger voisin, ce sont sept civils qui ont péri dans une attaque près de la frontière avec le Mali qui lui-même évoquait deux camionneurs marocains tués par des bandits armés à Didiéni dans la région du Kayes, au Sud du pays.

A noter qu’au Niger les groupes armés ont emporté du bétail.

Depuis 2012, à la suite de la chute du guide libyen Mouammar Kadhafi le 20 octobre 2011, les dissidents de cette guerre se sont d’abord implantés fortement au Mali en 2012 où ils ont commencé leurs actions meurtrières avant de l’étendre dans les autres Etats du Sahel, notamment le Burkina Faso et le Niger.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire