Accueil Communiqué de presse Soutien humanitaire au Burkina Faso : visite de trois représentants de l’Union...

Soutien humanitaire au Burkina Faso : visite de trois représentants de l’Union Européenne, de l’Allemagne et de la France

788
0
(Ph. d'illustration)

Ceci est un communiqué de l’Union européenne sur la visite de ses représentants pour qui avait pour but d’exprimer leur soutien aux autorités burkinabè et aux populations affectées par les violences plurielles.

« Au vu de l’intensification de la crise humanitaire au Burkina Faso, des représentants de l’Union européenne, de l’Allemagne et de la France se sont rendus dans le pays cette semaine afin de réaffirmer leur soutien aux autorités burkinabè et aux populations affectées par les violences plurielles.

A cet effet, Mme Monique Pariat (Directrice générale des services de la Commission
européenne à la protection civile et à l’aide humanitaire – DG ECHO), M. Rüdiger König
(Directeur général de l’assistance humanitaire au ministère allemand des Affaires Etrangères) et M. Eric Chevallier (Directeur du centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères) ont été reçus ce jour par le Premier Ministre, S.E.M. Christophe Dabiré. L’Union Européenne, l’Allemagne et la France sont parmi les principaux partenaires techniques et financiers de l’assistance humanitaire au Burkina Faso et dans la région.

A l’occasion de cette visite de terrain, Mme Pariat a rappelé que « L’Union Européenne
et ses Etats membres maintiennent leur solidarité avec les Burkinabè. Notre but est de
soulager les populations les plus vulnérables grâce à notre aide humanitaire, en répondant à leurs besoins les plus urgents, notamment en termes d’abris et produits de première nécessité, d’assistance alimentaire, d’accès aux services de santé et d’éducation, tout en prenant en compte la protection des populations. »

Mme Pariat a également souligné que l’action humanitaire de l’UE n’a pas d’autre objectif que celui de fournir une aide aux populations les plus vulnérables, afin de soulager les souffrances, sans discrimination aucune, et sans considération politique, quelle que soit
la région affectée par la crise humanitaire.

M. König affirme que « L’Allemagne, ensemble avec l’Union européenne et la France, renforce son appui aux Burkinabè victimes de la présente crise humanitaire. Dans ce cadre, nous voulons souligner l’impératif que les acteurs humanitaires aient un accès total aux zones concernées ».

« La France est très mobilisée sur la crise humanitaire qui touche le Burkina Faso. Dès maintenant, nous débloquons une dotation supplémentaire d’un million d’euros d’aide alimentaire pour les populations les plus vulnérables, qui s’ajoute à l’ensemble des programmes que nous soutenons cette année. Nous avons également décidé d’augmenter, dès le début 2020, les financements dédiés à la réponse à cette crise, notamment dans le domaine de la santé, pour les personnes déplacées et les communautés hôtes », précise M. Eric Chevallier.

Près de 486 000 Burkinabè ont été contraints de fuir leur foyer et sont déplacés à l’intérieur de leur propre pays ; 267 000 au cours des trois derniers mois, selon les Nations Unies.

Cette visite a permis de recueillir des témoignages de déplacés, victimes de la crise ; et les rencontres avec les autorités burkinabè ont donné l’occasion d’évoquer les priorités de la réponse humanitaire.

Depuis 2007, l’Union européenne a alloué plus de 160 millions d’euros d’aide humanitaire au Burkina Faso, dont 15,7 millions d’euros en 2019.

L’Union Européenne a également annoncé récemment une dotation supplémentaire de €35 millions en assistance humanitaire pour la région du Sahel, dont le Burkina Faso.

Contexte Comment l’Union Européenne (UE) porte assistance humanitaire au Burkina
Faso:
L’UE soutient la réponse humanitaire en venant en aide aux personnes affectées par des chocs climatiques ou sanitaires, aux populations déplacées par le conflit, et aux populations d’accueil touchées par la violence.

L’aide humanitaire européenne couvre
notamment les domaines de l’assistance alimentaire, la fourniture d’abris, de soins de
santé et le traitement de la malnutrition infantile; mais aussi l’accès à l’éducation, dans
un contexte où de nombreux établissements scolaires sont fermés, et où enseignants et
élèves peuvent se retrouver confrontés aux menaces de groupes armés. Les financements soutiennent des acteurs humanitaires qui répondent activement aux urgences sur le terrain.

L’action humanitaire de l’UE est exclusivement et systématiquement régie par les Principes Humanitaires d’Humanité (prêtant une attention particulière aux populations
les plus vulnérables), de Neutralité (l’aide ne favorise aucune partie à un conflit),
d’Impartialité (sur la seule base des besoins humanitaires, sans discrimination aucune),
et de d’Indépendance (sans aucune considération économique, politique ou militaire).

À propos de la protection civile et de l’aide humanitaire de l’UE :
L’Union européenne, avec ses États membres, est le premier donateur d’aide humanitaire au monde. L’aide d’urgence est l’expression de la solidarité européenne avec les personnes qui en ont besoin à travers le monde. Elle vise à sauver des vies, à prévenir et à atténuer la souffrance humaine et à préserver l’intégrité et la dignité humaine des populations victimes de catastrophes naturelles et de crises d’origine humaine.

Avec son service de protection civile et d’opérations d’aide humanitaire, la Commission européenne porte assistance à des millions de victimes de conflits et de catastrophes chaque année. Depuis son siège à Bruxelles, soutenu par son réseau mondial de bureaux locaux, l’UE fournit une assistance aux personnes les plus vulnérables sur la seule base des besoins humanitaires. »

Laisser un commentaire