Accueil A la une Burkina/ Tapoa : une jeune fille se donne la mort par pendaison

Burkina/ Tapoa : une jeune fille se donne la mort par pendaison

Les faits se sont produits dans la journée du lundi 17 mai 2021 à Kalibouli dans la commune de Partiaga, province de la Tapoa. Une fille du nom de Simahou Tene Nabiratou de nationalité béninoise, serveuse dans un maquis à Boungou s’est donné la mort par pendaison. Elle est accusée d’être à l’origine de la mort de son ex-petit ami un jeune homme du nom de Adama Sawadogo. Une source locale et des images relayées sur les réseaux sociaux confirment la mort par pendaison de la jeune femme.

Après la mort de son petit ami du nom de Adama Sawadogo dans la nuit du 14 mai 2021, Simahou Tene Nabiratou a disparu et ne donnait aucun signe. Des avis de recherches furent alors lancés. Et c’est finalement le lundi 17 mai que Simahou Tene Nabiratou, présumée auteure du meurtre de son copain est retrouvée morte par pendaison sous un arbre dans la brousse située entre Kalibouli et Nadiabonli.

Selon les informations qui nous sont parvenues, Simahou Tene Nabiratou entretenait une relation amoureuse avec Adama Sawadogo. Cependant cette relation n’était pas du goût des parents du jeune Adama du fait que la jeune femme fréquentait un lieu pas catholique (maquis). C’est alors qu’ils proposèrent à leur fils une autre fille de la localité en mariage et le jeune homme accepta. Simahou Tene Nabiratou eut alors vent de l’information que son petit ami était sur le point de l’abandonner au profit d’une autre et elle eut du mal à digérer cela.

Et selon les informations qui circulent dans une vidéo virale, Simahou Tene Nabiratou sachant que son petit ami était sur le point de la quitter, elle en voulait à la vie de celui-ci. Et c’est dans la nuit du 14 mai que le petit ami de cette jeune femme est retrouvé mort avec la tête écrasée sous le poids d’un objet qui semblerait à un marteau et suivi de la disparition de cette dernière.

Par Oumpounini MANDOBIGA (Stagiaire)

Laisser un commentaire