Accueil A la une Tchad: 84 militants de l’opposition arrêtés

Tchad: 84 militants de l’opposition arrêtés

Des militants d'opposition contre le Dialogue national inclusif arrêtés au Tchad

La Police tchadienne a arrêté, le jeudi 1er septembre 2022, 84 militants du parti d’opposition Les Transformateurs, qui exhortaient les habitants à participer à un meeting contre le dialogue de réconciliation nationale qu’ils qualifient de « monologue » organisé par la junte au pouvoir, rapportent des médias.

Quatre-vingt-quatre militants du parti d’opposition Les Transformateurs ont été arrêtés, jeudi 1er septembre 2022, par la Police tchadienne. Ces jeunes mobilisaient du monde dans les rues de la capitale tchadienne N’Djamena pour prendre part à leur meeting prévu samedi.

Il s’agit d’une manifestation organisée par ces militants pour contrer le dialogue de réconciliation nationale initié par les autorités de la Transition. Les militants de ce parti d’opposition s’opposent à ce dialogue voulu par la junte au pouvoir, qu’ils qualifient de « monologue ».

Arrêtés «sans brutalité», selon la Police sur sa page Facebook, ces jeunes sont en garde à vue «pour les besoins de l’enquête pour manifestation non autorisée et troubles à l’ordre public», précise le communiqué.

Le parti Les Transformateurs fait partie d’une coalition qui rassemble la majorité des mouvements de l’opposition et des organisations de la société civile qui boycottent le Dialogue national inclusif et souverain lancé le 20 août 2022, par le Président de transition et chef de la junte militaire au pouvoir, le général Mahamat Idriss Déby Itno.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire