Accueil A la une Tchad: les Coalitions pour la CPI cherchent à éviter la commission de...

Tchad: les Coalitions pour la CPI cherchent à éviter la commission de crimes graves

Idriss Deby Itno, président du Tchad (Ph. Jeune Afrique)
Dans ce communiqué daté du 09 mars 2021, des Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour pénale internationale lancent un appel à la procureure, relatif au processus électoral en cours au Tchad.

Abidjan, Bangui, Bamako, Bujumbura, Conakry, Kinshasa, N’Djamena, Rabat.

Le Tchad a entamé le processus de l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Le Président de la République IDRIS DEBY ITNO au pouvoir depuis plus de trente (30) années est investi par son parti politique pour briguer un sixième mandat. Plusieurs associations de la société civile et de certains partis politiques de l’opposition ont appelé au retrait de cette candidature. Des manifestations pacifiques ont été organisées, mais celles-ci ont été sévèrement réprimées par les Forces de défense et de sécurité. Les domiciles de certains leaders de la société civile et des partis politiques de l’opposition sont assiégés quotidiennement par les forces de l’Ordre, créant une psychose générale dans la ville de N’Djaména.

Le 28 février 2021, les forces de défense et de sécurité ont attaqué le domicile de Monsieur YAYA DILO DJEROU, Candidat déclaré au élection présidentielle de 2021, causant la mort de plusieurs personnes dont sa mère et son fils. Les réseaux de téléphones mobiles et internet ont été suspendus, coupant le Tchad du reste du monde. La ville de N’Djaména est fortement militarisée.

En réaction à ce coup de force, plusieurs Candidats l’élection présidentielle d’avril 2021 ont décidé de se retirer, au risque de cautionner la mascarade électorale en vue.

La société civile et certains partis politiques ont appelé à l’apaisement et au report de l’élection présidentielle, comme seule solution à la paix, la stabilité et à la sécurité du pays. Malheureusement, le Président IDRISS DEBY ITNO n’entend pas reporter ces élections. La tension est très vive. La situation risque de dégénérer, si aucune mesure n’est prise par la communauté internationale.

Face à ce constat et dans le souci de préserver la relative stabilité du Tchad , les Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale exhortent Mme la Procureure de la CPI à lancer un appel fort aux autorités tchadiennes afin de les dissuader à la commission de crimes graves et ainsi éviter les risques des conflits généralisés.

Le bon déroulement des élections, le respect des droits humains sont des conditions nécessaires pour assurer la paix au Tchad.

Pour Les coalitions de l’ Afrique Francophone pour la CPI,

  1. ALI Ouattara, Le Coordonnateur

Point Focal Afrique de l’Ouest du Réseau Africain pour la Justice Pénale Internationale

Organisations Signataires
  1. Coalition Burundaise pour la CPI
  2. Coalition Centrafricaine pour la CPI
  3. Coalition Guinéenne pour la CPI
  4. Coalition Ivoirienne pour la CPI
  5. Coalition Malienne Pour la CPI
  6. Coalition Marocaine pour la CPI
  7. Coalition Nationale (RDC) pour la CPI
  8. Coalition Tchadienne pour la CPI

Laisser un commentaire