Accueil A la une Togo: un commerçant burkinabè décède au cours d’un voyage dans la région...

Togo: un commerçant burkinabè décède au cours d’un voyage dans la région des Savanes

Mort subite d'un voyageur burkinabè à Mango dans la région des Savanes au Togo

Un commerçant burkinabè est décédé, le vendredi 8 juillet 2022, à Mango, la deuxième ville la plus importante après Dapaong, de la région des Savanes au Centre-Nord du Togo. Il revenait de Cotonou (Benin) à bord d’un bus de transport en commun, selon l’Agence togolaise de presse (Atop).

Le jeune commerçant burkinabè est mort, le vendredi 8 juillet 2022, à Mango (le chef-lieu de la préfecture de l’Oti) dans un bus de 60 places en provenance de Cotonou (Benin) pour Ouagadougou (Burkina Faso), selon l’Atop.

«Nous avons quitté Cotonou le jeudi 7 juillet aux environs de 22h (heure locale) en passant par Kétao avant d’arriver ce vendredi à Mango. Dans le bus, le jeune demandait que je m’arrête pour qu’il vomisse. Après l’arrêt, il sort, se soulage et rend subitement l’âme», a témoigné le chauffeur du bus.

Le maire de Mango (Sansanné-Mango), Baboudou Seidou, le Commandant de la compagnie de la Gendarmerie Savanes Sud, le Capitaine Samon Minkou ainsi que le directeur préfectoral de la Santé de l’Oti, Dr Ani Massantam se sont rendus sur les lieux dès les premières informations, a rapporté l’Agence togolaise de presse.

Sur les lieux, le capitaine Samon Minkou a pu joindre les parents de la victime en terre burkinabè à l’aide de documents administratifs, notamment la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) que cette dernière possédait dans son sac de voyage.

«Il ne s’agit pas d’une maladie à risque épidémiologique», a rassuré le Dr Ani Massantam après un  examen du cadavre et en référence au certificat médical du défunt. Le médecin a tout de même déclaré que le voyageur souffrait d’une pathologie «chronique» selon le document de santé.

Le corps sans vie a été transporté à la morgue de Dapaong (chef-lieu de la région des Savanes), une ville commerciale située dans le nord du Togo à 650 km de Lomé et à 35 km de la frontière avec le Burkina Faso.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire