Accueil A la une Wang Bowei: «La Chine et le Burkina ensemble contre le Covid-19»

Wang Bowei: «La Chine et le Burkina ensemble contre le Covid-19»

1864
0
Wang Bowei, porte-parole de l'ambassade de Chine au Burkina Faso

Suite aux résultats négatifs des tests sur les trois ressortissants chinois qui se trouvaient dans un vol en provenance d’Addis Abeba et qui a atterri au Burkina Faso, le lundi 16 mars dans la soirée, voici un entretien réalisé à chaud par Wakat Séra, avec Wang Bowei, le porte-parole de l’Ambassade de Chine au Burkina Faso, sur des questions relatives à la lutte contre le Covid-19.

Wakat Séra: Après l’annonce des résultats négatifs du test Covid-19 des 3 Chinois, quel est leur situation exactement?

Wang Bowei: L’Ambassade maintient un contact étroit et permanent avec le Ministère de la Santé du Burkina Faso qui nous a tenus informés des résultats du test. Nous saluons tout d’abord la gestion efficace et responsable de ce dossier. En ce qui concerne les trois ressortissants chinois, l’hôpital qui les a reçus a émis un avis favorable pour leur sortie après avoir vérifié qu’il n’y a pas de risque de contamination parmi eux et de leur part. Suivant les consignes de l’Ambassade de Chine à tous les ressortissants chinois, les trois personnes sont tenues à respecter un confinement à leur domicile pour 14 jours.

Que pensez-vous de l’information donnée hier par la Ministre de la Santé burkinabè, selon laquelle il y a un cas confirmé de nationalité chinoise parmi les passagers du vol

Je ne pense pas qu’il y ait une contradiction parce que Madame la Ministre n’a pas dit «un cas confirmé», mais a plutôt parlé d’une dénonciation qui portait un risque de contamination. En réalité, toutes les informations ont été rendues publiques et toutes les mesures protocolaires de prévention ont été suivies avec professionnalisme. Au regard de la situation actuelle au Burkina Faso, nous pensons que les interventions rapides et efficaces du Ministère de la Santé et des autres partenaires sont raisonnables, responsables et compréhensibles. C’est pourquoi tous les trois ressortissants chinois à bord ont manifesté leur compréhension et leur disponibilité de collaborer en respectant les consignes des agents de santé.

Alors, pourquoi l’Ambassade a t-elle émis un communiqué hier soir pour donner sa version, suite à l’intervention du la ministre burkinabè de la Santé?

Nous avons constaté qu’il y a des opinions qui ont mal interprété l’information donnée par les autorités burkinabè et sont même allées jusqu’à émettre des commentaires discriminatoires contre les Chinois. L’épidémie de Covid-19 est un ennemi commun de l’humanité et nous devons absolument relever ce défi ensemble. Pour y arriver, nous devons faire appel à l’unité, à la solidarité et à la coopération. En ces circonstances, nous jugeons nécessaire de communiquer pour éviter des malentendus qui ne seraient pas utiles pour notre combat commun.

Quelles sont les mesures prises par l’Ambassade pour accompagner le peuple burkinabè dans la lutte contre le Covid-19?

Pour afficher la solidarité et l’amitié du peuple chinois, nous avons pris une série de mesures dans le but de renforcer les capacités sanitaires et de riposte du Burkina contre le Covid-19. Nous sommes en train de préparer un plan de soutien dont voici quelques points:

-Don de matériels de prévention contre le Covid-19. La première tranche est composée de 1000 masques médicaux standard de protection N95, 500 combinaisons de protection médicale, 500 lunettes de protection, 500 paires de gants et de couvre-pieds et 300 thermomètres infrarouge. De plus, nous sommes en train de solliciter encore plus de soutiens, y compris les équipements de protection, les kits de réactifs pour tester les cas, des médicaments, etc.

-Partage des expériences et des techniques de lutte contre l’épidémie. Une séance de téléconférence aura lieu ce mercredi 18 mars 2020 dans la matinée à 8h entre les spécialistes chinois en virologie et les experts d’une vingtaine de pays africains y compris ceux du Burkina Faso. Cette conférence a pour but de partager l’expérience chinoise dans la lutte contre l’épidémie et d’élucider les préoccupations afin d’aider les acteurs burkinabè à lutter plus efficacement contre le virus.

-Pour ce qui est des dispositifs sanitaires, l’Ambassade va accompagner ses pairs burkinabè dans la rénovation des salles d’isolement du Centre hospitalier et universitaire (CHU) Yalgado Ouédraogo afin de renforcer la capacité d’accueil, d’hospitalisation et de traitement des patients atteints du Covid-19.

-Rôle actif des acteurs décentralisés et du secteur privé. L’Ambassade de Chine va mobiliser des villes jumelles chinoises à apporter leur soutien et leur expertise dans la mesure de leurs capacités. Beaucoup d’entreprises chinoises ont d’ores et déjà exprimé leur volonté d’offrir gratuitement des matériels de protections et des réactifs aux pays africains et au Burkina Faso en particulier. L’Ambassade fera des efforts pour canaliser ces bonnes intentions dans notre lutte contre le Covid-19.

La Chine va aider tous ses amis africains à lutter contre le Covid-19. Compte tenu de la situation actuelle qui se caractérise par la propagation du virus et par les relations d’amitié vivement dynamisées entre nos deux pays, notre soutien pour nos amis burkinabè passent toujours en priorité. C’est pour vous dire que le Burkina Faso n’est pas seul face à cette crise mondiale. Nous réaffirmons à tous nos amis burkinabè notre amitié sincère et notre soutien fiable et constant.

Propos recueillis par Wakat Séra

Laisser un commentaire