Accueil A la une Coronavirus au Burkina: cinq nouveaux cas, une affaire de Chinois dans un...

Coronavirus au Burkina: cinq nouveaux cas, une affaire de Chinois dans un avion

1704
1
La ministre burkinabè de la santé, Claudi Lougué (micro)

Le bilan de la contagion du coronavirus est passé désormais à une vingtaine de cas au Burkina Faso, a affirmé, ce lundi 16 mars 2020, le ministre burkinabè de la Santé, Léonie Claudine Lougué, à la télévision nationale.

C’est, alertée sur le cas d’un avion qui aurait à son bord au moins un passager présentant des signes du coronavirus, que le ministre de la Santé depuis l’aéroport de Ouagadougou, a fait le point en direct  à la Télévision nationale burkinabè (TNB).

Elle était à l’aéroport avec les premiers responsables des lieux, le ministre des Transports, le ministre de la Sécurité, le ministre en charge de la Culture,  la représentante résidente de l’OMS, et des membres du personnel de l’ambassade de Chine au Burkina. Voici le récit de la ministre burkinabè de la Santé: «C’est vers 14 h, en tout cas avant l’atterrissage que nous avons reçu de nos services de surveillances, nous avons appris par dénonciation qu’il y a un passager chinois affecté par le Covid-19 dans l’avion. Il y avait au total 59 passagers dont trois Chinois à bord. L’équipe sanitaire est en train de les prendre en charge en concertation avec l’ambassade de Chine au Burkina Faso. Dans un premier temps, il a été dit que le présumé malade est descendu à Niamey où l’avions a fait escale. Mais après concertation avec mon homologue de la Santé du Niger, il s’est avéré que l’homme était toujours dans l’avion. Les passagers qui ne sont pas infectés -on suppose qu’ils ne le sont pas-, les 56 autres passagers, dont des experts de l’OMS, sont en train d’être conduits dans un hôtel hors de la ville de Ouagadougou qui a accepté de les recevoir. Ils seront gardés en observation, le temps d’avoir les résultats des tests pratiqués sur le présumé malade. Tout est sous contrôle. Nous allons les garder en observation. Si le passager soupçonné est négatif, nous allons les libérer, mais s’il est testé positif, nous allons les mettre en quarantaine sous 14 jours». Le Chinois présumé malade aurait souhaité atteindre Ouagadougou pour pouvoir se faire soigner.

S’agissant de la fermeture de l’aéroport, la ministre de la Santé a noté que la question est en réflexion au niveau du gouvernement.

La version de l’ambassade de Chine

Voulant en savoir plus sur ces faits relatés depuis l’aéroport par la ministre burkinabè, Wakat Séra a reçu ce communiqué de l’ambassade de Chine au Burkina Faso.

«Le 16 mars 2020 vers 17h, l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso a été informée par le Ministère de la santé du Burkina Faso que les agents du Ministère ont identifié un ressortissant chinois qui aurait porté des signes de Covid-19 sur un vol d’air Éthiopien (Ethiopian Airlines, NDLR), arrivé à Ouagadougou dans la journée. L’Ambassade a immédiatement pris contact avec tous les 3 ressortissants chinois à bord et a appris que tous les 3 ne souffraient d’aucun malaise et ne portaient pas de signe propre aux infectés. Néanmoins, l’Ambassade leur a demandés de coopérer étroitement avec les services de santé burkinabè en suivant les mesures de confinement et de test. Actuellement, tous les 3 ressortissants chinois ont été mis en observation médicale au CHU de Tengandogo et n’ont pas manifesté de symptôme de Covid-19.

Après des consultations approfondies, l’Ambassade a appris que les 3 ressortissants chinois n’ont pas eu de dossier précédent relatif au Covid-19 en Chine et ailleurs et qu’ils n’ont pas eu ou exprime l’intention de vouloir se rendre à Ouagadougou pour des soins médicaux. Après avoir vérifié leurs passeports, l’équipe médicale burkinabè les a escortés dans une ambulance au CHU de Tengandogo. Les 3 ressortissants affirment qu’ils vont respecter les mesures sanitaires et vont coopérer entièrement avec les services de la santé burkinabè. Un test de Covid-19 est prévu demain 17 mars 2020.

L’Ambassade va suivre attentivement la situation de la santé de ces 3 ressortissants chinois et va, de nouveau, communiquer en temps opportun.»

Par Bernard BOUGOUM

1 Commentaire

  1. C’est bien fait pour nous. On est le pays des hommes integres non? Pendant que les autres pays suspendent les traffiques, nous, nous accueillons toute sorte de merde venant d’ailleurs. Gerez mantainement. Ce regime ne sait que CORONAVIRUS peut l’emporter. Un hotel hors de la ville de Ouagadougou? Si je suis de ladite localité ou se trouve cet hotel, je mobilisarais localité pour les chasser de là, car le Ouagalais n’est pas plus utile que les habitants de cette localité. Ce ne sont pas les habitants de cette localité qui ont accepter que cet avion atterissent à Ouaga, mais c’est vous les dirigants. Donc mettez-les quarantaine à Ouaga 2000. Il ya des batiments vident labà.

Laisser un commentaire