Accueil Société Ordre des architectes du Burkina : 20 nouveaux venus dans la profession

Ordre des architectes du Burkina : 20 nouveaux venus dans la profession

39
0

20 nouveaux architectes viennent agrandir le cercle des architectes du Burkina. La matérialisation de cette inscription à l’Ordre s’est faite avec la prestation de serment des architectes nouvellement inscrits le 9 janvier 2019 au Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Djamila Florence Kiettyetta/Sanfo a fait cinq ans à l’Ecole d’architecture de Versailles et une année supplémentaire pour la maîtrise d’ouvrage. Comme elle, ce sont 19 autres architectes qui après leur parcours ont été consacrés par la prestation de serment qui fait d’eux, des architectes pleins, car désormais reconnus par la législation burkinabè. C’est du reste ce que le ministère public  au cours de l’audience de prestation de serment leur a fait comprendre en expliquant que le serment qu’ils vont prononcer induit la double responsabilité professionnelle et pénale.

Le juge est allé plus loin, en les avertissant : « Il faut mesurer la portée de ce serment avant de s’engager. Celui qui n’est pas prêt, peut s’abstenir ».

Visiblement tous les architectes qui se sont présentés étaient préparés et ce sont eux tous qui ont prêté serment, ce qui leur donne l’autorisation d’exercer de façon légale leur profession. Le juge a prononcé la formule et les nouveaux architectes, main droite en l’air, ont juré d’exercer leur fonction dans le respect des règles qui régissent la profession d’architecte.

Au sortir de l’audience, le président du Conseil de l’Ordre des architectes, Fabien Ouédraogo, a demandé aux nouveaux venus dans la profession d’intégrer la notion de durabilité dans le processus de conception. « Il faut pouvoir se projeter et proposer des solutions nouvelles qui intègrent la sociologie des populations, notre climat et notre culture », a-t-il suggéré.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire