Accueil Monde 77e A.G de l’ONU: un sommet sur la sécurité dans le Sahel...

77e A.G de l’ONU: un sommet sur la sécurité dans le Sahel ce mercredi

Les Nations unies s'inquiètent pour le Sahel et le golfe de Guinée

La réunion annuelle des chefs d’États et de Gouvernements dans le cadre de la 77e Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (Onu) s’est ouverte, le mardi 20 septembre 2022, à New York. Des dirigeants africains, très concernés par le thème de cette année, se prononceront, le mercredi 21 septembre, à la tribune à l’occasion d’un sommet prévu sur la sécurité dans le Sahel et le golfe de Guinée.

A l’occasion de la 77e Assemblée générale des Nations unies (AGNU) qui se déroule du 19 au 26 septembre 2022, les chefs d’États et de Gouvernements de même que d’autres représentants nationaux à l’échelle supérieure se réunissent à New York, siège des Nations unies. Autour du thème, «un tournant décisif: des solutions transformatrices face à des défis intriqués», les décideurs se sont donné rendez-vous, une semaine durant, pour présenter leurs priorités et échanger sur les grands enjeux mondiaux.

Comme la lutte contre les changements climatiques, la sécurité alimentaire, l’accès à l’éducation ou encore l’égalité entre les femmes et les hommes qui étaient à l’ordre du jour, le mardi 20 septembre 2022, la sécurité en Afrique notamment dans le Sahel et le golfe de Guinée sera débattue, le mercredi 21 septembre 2022 dans la capitale états-unienne. En effet, un sommet sur la sécurité dans le Sahel et le golfe de Guinée se tiendra autour d’un «panel de haut niveau» en présence de la France.

Des chefs d’États ouest-africains dont le Nigérien, Mohamed Bazoum, le Rwandais, Paul Kagamé ou encore l’Ivoirien, Alassane Ouattara ainsi que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna y prendront la parole.

Dans l’ordre de passage à la tribune des Nations unies, le président sénégalais Macky Sall est le premier des chefs d’État africains à prendre la parole le mardi 20 septembre 2022, juste après le président brésilien, Jair Bolsonaro qui ouvre chaque année traditionnellement les travaux.

Le président de l’Union africaine sera suivi successivement par le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, puis le Congolais Félix Tshisekedi et le Centrafricain Faustin-Archange Touadéra et ensuite le chef du Gouvernement marocain, Aziz Akhannouch.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire