Accueil Société Affaire Lieutenant-colonel Zoungrana: le délibéré en Cassation prévu le 27 octobre

Affaire Lieutenant-colonel Zoungrana: le délibéré en Cassation prévu le 27 octobre

Le Sieur Emmanuel Zoungrana

La liberté provisoire a été accordée au Lieutenant-colonel Zoungrana  pour les faits d’atteinte à la sûreté de l’État mais, il est toujours en détention pour blanchiments de capitaux pour lequel il est aussi poursuivi. De ce fait, les avocats de l’accusé ont décidé de saisir la Cour de cassation burkinabè pour statuer, le jeudi 22 septembre 2022, sur la demande de totale liberté provisoire non accordée à leur client par le tribunal militaire de Ouagadougou chargé du dossier.

L’audience en Cassation sur la demande de liberté provisoire non accordée au Lieutenant-Colonel Emmanuel Zoungrana, a été tenue, le jeudi 22 septembre 2022. Le délibéré de cette affaire est attendu le jeudi 27 octobre 2022.

En effet, après les différents arguments de la défense du sieur Zoungrana et du ministère public burkinabè autour du refus du Tribunal militaire d’accorder la liberté provisoire sur les accusations de blanchiments de capitaux à l’égard du lieutenant-colonel, le dossier a été mis en débat pour fin octobre 2022.

Poursuivi pour cinq chefs d’accusation dont l’atteinte à la sûreté de l’État et le blanchiment de capitaux, le Lieutenant-colonel Zoungrana a été mis en liberté provisoire pour les faits de la première accusation mais pas pour le second.

En rappel, le 10 janvier dernier, l’officier-écrivain burkinabè a suspecté par le pouvoir de l’ex-président, Roch Marc Christian Kaboré de tentative de coup d’État. À l’époque, huit autres militaires avaient également été interpellés dans la même affaire.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire