Accueil Monde Assassinat du président haïtien: l’un des cerveaux présumés mis aux arrêts

Assassinat du président haïtien: l’un des cerveaux présumés mis aux arrêts

Christian Emmanuel Sanon, le suspect interpellé

La police haïtienne a annoncé, dimanche 11 juillet 2021 avoir arrêté l’un des cerveaux présumés de l’assassinat du président Jovenel Moïse. Il s’appelle Christian Emmanuel Sanon, 63 ans et est de nationalité haïtienne.

Selon le journal Miami Herald, Christian Emmanuel Sanon est un médecin qui vit en Floride depuis plus de vingt ans. Le chef de la police haïtienne a confié que l’homme est arrivé en Haïti en juin: « Il est entré en Haïti à bord d’un avion privé avec des objectifs politiques, selon les informations que nous avons. Il est arrivé en Haïti au début du mois de juin, accompagné de quelques personnes initialement chargées d’assurer sa sécurité», a-t-il déclaré.

Selon des informations recoupées, le cerveau présumé de l’assassinat du président Jovenel Moïse nourrissait des ambitions politiques. Selon une source du Miami Herald, le commando avait pour mission de capturer le président Jovenel Moïse et installer à sa place Christian Emmanuel Sanon.

La même source explique que c’est dans ce but que Christian Emmanuel Sanon aurait recruté 22 mercenaires via une société vénézuélienne basée en Floride. Des informations qui ont été obtenues lors des interrogatoires des mercenaires épinglés par la police haïtienne. En effet, 19 des 28 présumés ont été arrêtés par la police, des arrestations qui ont permis de découvrir que ces hommes ont contacté Christian Emmanuel Sanon juste après leur forfait.

 Selon nos confrères de RFI, des pistolets, des cartouches et des plaques d’immatriculation ont été retrouvées au domicile de Christian Emmanuel Sanon et deux autres personnes avec qui il est en contact, sont désormais considérées comme les têtes pensantes de l’opération. Six autres membres présumés du commando sont toujours en fuite et l’enquête se poursuit.

Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire