Accueil A la une Burkina/Attaque armée: «Il faut (…) éviter de faire le lit de la...

Burkina/Attaque armée: «Il faut (…) éviter de faire le lit de la désunion face à l’ennemi» (MPP)

photo d'archives

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), le parti au pouvoir au Burkina Faso, a invité, le lundi 12 juillet 2021, face à la presse à Ouagadougou, les uns et les autres à «absolument éviter, par quelque comportement ou attitude que ce soit, de faire le lit de la désunion face à l’ennemi commun», dans la lutte contre les attaques armées.

«Comme le président du Faso lui-même a eu à le souligner dans son adresse à la nation (le 27 juin 2020), il nous faut absolument éviter, par quelque comportement ou attitude que ce soit, de faire le lit de la désunion face à l’ennemi commun», a affirmé Bindi Ouoba, porte-parole du parti de Roch Kaboré, appelant à «bannir les divisions et travailler à bâtir une union sacrée autour des impératifs du défi sécuritaire».

Selon M. Ouoba, le sort de la patrie incombe à tous et «la défense est au-dessus de toutes autres contingences, agendas plus ou moins cachés et inavouables».

C’est ainsi que le MPP «s’indigne et dénonce les raisons malhonnêtes avancées par le chef de file de l’opposition pour diviser (le) peuple au moment où il a le plus besoin de la cohésion et de l’unité autour du président du Faso et des FDS (Forces de défense et de sécurité)», a-t-il fait savoir. Pour le parti au pouvoir, les marches de l’opposition, les 3 et 4 juillet 2021, est «une tentative d’utilisation ou de récupération des actes terroristes pour des objectifs purement politiciens».

«La lutte contre le terrorisme est une bataille collective et qui se gagne dans la durée. Il est indécent et inconséquent d’exploiter l’émotion suscitée par les actes terroristes pour motiver des marches ou provoquer des crises politiques. Il est intolérable que nos combattants, FDS comme VDP (Volontaire pour la défense de la patrie), ainsi que les populations assistent à des luttes politiciennes pendant que le sang des Burkinabè est versé», a poursuivi le porte-parole du MPP.

Le MPP appelle donc au «sens des responsabilités». Pour les membres de ce parti, cela «doit habiter tout un chacun». «Nous devons nous surpasser et dépasser les clivages, les différences et nos divergences pour sublimer les sentiments de patriotisme», a dit M. Ouoba.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre les attaques armées, le Mouvement du Peuple pour le Progrès a félicité le président du Faso, Roch Kaboré «pour sa grande vision et son engagement inébranlable à vaincre l’ennemi» et encourage le gouvernement «à toujours aller de l’avant, dans les mesures courageuses et les dispositions idoines prises chaque jour, pour assurer aux Burkinabè dans leur ensemble un maximum de quiétude et une confiance sereine en un avenir meilleur».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire