Accueil Economie Burkina: Aveni-Re assuré pour les membres de l’APSAB

Burkina: Aveni-Re assuré pour les membres de l’APSAB

Des cadres d'assurance pendant la cérémonie d'ouverture du séminaire de formation de 48h

L’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina (APSAB) en partenariat avec la compagnie de réassurance Aveni-Re, organise les 27 et 28 juillet 2022, un séminaire de formation en vue de renforcer les compétences de ses membres. 

Avoir des collaborateurs compétents sur le terrain à la grande satisfaction de leurs clients, c’est l’un des objectifs majeurs de l’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina (APSAB). Elle a, pour ce faire, initié un séminaire de formation de deux jours qui va du 27 au 28 juillet 2022, à l’endroit de ses membres.

Le présidium au lancement de la formation le 27 juillet à Ouagadougou

Selon le président de l’Association professionnelle des sociétés d’assurance du Burkina (APSAB), Monhamed JI Compaoré, ce séminaire de 48 heures est la première action du partenariat entre l’APSAB et la compagnie de réassurance Aveni-Re qui accompagne les compagnies d’assurance dans le renforcement des compétences de leurs personnels. Cette dernière va ainsi apporter son assistance technique pour le renforcement des capacités des cadres d’assurances du Burkina Faso.

Cette formation est axée sur la branche du transport avec pour thème: «Assurance facultés maritimes et/ou terrestres, unité et subdivision du risque, Généralités et fonctionnements». Monhamed JI Compaoré a saisi l’opportunité de cette activité pour reconnaître que le transport est «l’une des branches les plus importantes» du secteur des assurances au Burkina Faso.

Le président de l’APSAB Monhamed JI Compaoré

«C’est une branche qui connait une obligation d’assurance, notamment l’obligation de domiciliation des assurances facultés pour l’importation des marchandises dont la valeur est supérieure à 500 000 F CFA», a fait savoir le président de l’APSAB. Il a également indiqué que lorsqu’il y a une obligation d’assurance, il y a forcément beaucoup de prestations dans la branche concernée, concluant qu’il est alors «du devoir des compagnies d’assurance d’avoir des collaborateurs compétents, bien formés pour que ces derniers puissent prendre convenablement en charge les besoins et les attentes des clients et que ces prestations puissent contribuer à défendre l’image de marque des compagnies».

Le Président directeur général de la compagnie Aveni-Re, Seybatou Aw, présent à la cérémonie d’ouverture de la formation, a salué la pertinence du thème du séminaire de formation, tout en affirmant que le transport est un domaine assez complexe,  avec beaucoup de lois, de réglementations internationales et qu’il faut «absolument connaître la matière pour pouvoir l’exercer». «Nous réitérons notre disponibilité à chaque fois qu’ils ont besoin de nous en tant que réassureurs de proximité, nous sommes prêts à les soutenir», a promis le PD-G de Aveni-Re, tout en félicitant «l’immense» progrès  marché de l’assurance au Burkina Faso.

Le PDG de la compagnie Aveni-Re, Seybatou Aw,

Quant au président de l’APSAB Monhamed JI Compaoré, il a émis «le souhait ardent» que cette première action avec la compagnie de réassurance ne soit pas la dernière, et qu’ils «puissent organiser ensemble d’autres actions de formation dans d’autres branches d’activité».

La formation a été officiellement lancée par la directrice générale des Assurances, Mamou Ouédraogo, qui a exhorté les participants à être assidus aux séances afin de tirer le maximum de profit de ce partage d’expériences.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire