Accueil A la une Burkina: lancement de la réhabilitation de la route Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga

Burkina: lancement de la réhabilitation de la route Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga

1261
0

Roch Kaboré, président du Faso a lancé, ce jeudi 3 octobre 2019 à Pouytenga (Centre-Est), les travaux de réhabilitation et de bitumage de la route Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga, long de 20 km et l’aménagement de la bretelle du marché de Pouytenga qui fait deux kilomètres.

Accompagné, notamment, de plusieurs autorités politiques, coutumières et administratives, le chef de l’État burkinabè a donné le top départ des travaux de réhabilitation et de bitumage de la route Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga, vielle de 74 ans. Selon le maire de la commune de Pouytenga, Prosper Yaméogo, cet axe a été construit sous la colonisation.

Le président Roch Kaboré

« C’est une route qui était tant attendue. (…) Il était temps (qu’elle) soit réalisée », a affirmé le président Kaboré pour qui, cet axe est « important car économiquement, il est rentable ».

Également, la réhabilitation et bitumage de cette route permettra le désenclavement de plusieurs localités et la « création d’activités connexes » au niveau de ces localités.

Il a exhorté l’entreprise SONAF en charge des travaux à faire en sorte que « les choses soient réalisées dans les règles de l’art ». « Le problème n’est pas de bitumer, mais il faut bien le faire pour que ça soit durable » afin que « la population en bénéficie », a soutenu le président Roch Kaboré.

Le ministre burkinabè en charge des Infrastructures, Éric Bougouma

« La nécessité de bitumer cette route est apparue dans la réflexion du gouvernement sous Maurice Yaméogo en 1963 », a rappelé le ministre burkinabè en charge des Infrastructures Éric Bougouma qui se réjouit du fait que « ce qui apparaissait comme un rêve est devenu une réalité ».

Pour le ministre burkinabè des Infrastructures, la réalisation de cette ouvrage « permettra d’assurer un meilleur échange entre la province du Kouritenga et les autres régions du Burkina Faso, d’améliorer la sécurité des usagers et réduire le temps de parcours ».

« Ces travaux de construction de la route Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga comprend deux sections. La première est l’axe Sapaga-Kalwartenga, long de 20 km et la deuxième est l’aménagement de la bretelle du marché de Pouytenga qui fait deux kilomètres », a dit l’ingénieur en travaux publics de l’entreprise SONAF, Haady Traoré.

Ces travaux constitueront la 1re phase du projet. La deuxième phase concernera le bitumage du tronçon Kalwartenga-Boulsa et prendra en compte la réalisation du barrage de Sanghin. Cette route devrait traversée ledit barrage.

Au-delà de la réalisation de la voirie Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga, il est prévu également « la construction d’un réseau d’assainissement composé d’ouvrages transversaux » et « des travaux de protection des ouvrages », a déclaré M. Traoré.

Roch Kaboré saluant les chefs coutumiers

Pour la bonne marche des travaux, il a invité les usagers à respecter les signalisations provisoires du chantier qui seront mise en place.

Cet ingénieur assure que SONAF livrera un ouvrage de « bonne qualité » et dans les délais.
La réhabilitation et bitumage de cette route, la RN15, qui est un projet financé par le Fonds spécial routier du Burkina Faso (FSR-B) devrait durée 12 mois et le contrôle 14 mois.

Le coût de la réalisation des travaux est 5 711 993 520 F CFA hors TVA et le contrôle attribué au cabinet d’Etude CAGEIM, est à plus de 226 millions de francs CFA.

Le maire de Pouytenga, Prosper Yaméogo

Pour le maire de la commune de Pouytenga, les chefs coutumiers et la localité et le représentant des bénéficiaires, Madi Sana, la réalisation de cette route constituera un « soulagement » pour les usagers. « Avec une route le développement devient facile », selon M. Sana.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire