Accueil A la une Burkina: l’armée se déploie pour la sécurisation du territoire

Burkina: l’armée se déploie pour la sécurisation du territoire

Les Forces Armées Nationales se sont déployées sur le terrain dans le cadre de la poursuite des opérations de sécurisation du territoire national. Au cours de la semaine du 1er au 7 février 2021, elles ont mené 13 opérations aériennes (appui aérien, suivi de convoi, transport et fret), 38 opérations de sécurisation de marchés et lieux de culte et 305 patrouilles et escortes, selon un communiqué de leur direction de communication.

Suite à l’attaque contre une unité de Police sur l’axe Dori-Gorom, une unité d’intervention de Dori (Nord burkinabè), a été déployée, le 2 février 2021, dans la zone pour effectuer des opérations de ratissage, lit-on dans le document de l’armée.

Egalement, l’armée a déployé, 31 janvier 2021, une unité basée à Gaoua (Sud-Ouest du Burkina), sur un site d’orpaillage à Djikando où il y a eu braquage et incendie qui a fait huit morts et plusieurs blessés, dans le but de sécuriser les lieux et d’effectuer des opérations de ratissage afin de retrouver les assaillants.

Le général Miningou échange avec les Hommes

Les Forces Armées Nationales ont conduit également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations. Ainsi, elle a « aidé à la réinstallation de personnes déplacées internes dans certaines localités » et effectué une « escorte de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est ».

Du « 2 au 5 février 2021, le Chef d’état-major général des Armées a effectué une tournée dans les détachements du Groupement de Forces du Secteur Ouest et Sud. Au cours de cette visite qui l’a conduit à Bobo-Dioulasso, Banfora, Samorogouan, Gaoua et Batié, le Général Moïse Miningou, accompagné de plusieurs chefs militaires, a pu échanger avec les Hommes sur différents sujets d’intérêt », informe le communiqué qui déclare qu’il a également « pu rencontrer les autorités administratives, religieuses et coutumières qui ont tous promis d’oeuvrer à renforcer la collaboration entre populations et Forces de défense et de sécurité ».

Par Wakat Séra

GROUPEMENT DE FORCES DU SECTEUR OUEST ET SUD

AUTRES ACTIVITÉS

Laisser un commentaire