Accueil Communiqué de presse Burkina: le ministre Harouna Kaboré s’assure de la disponibilité des huiles alimentaires

Burkina: le ministre Harouna Kaboré s’assure de la disponibilité des huiles alimentaires

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré s’est rendu ce jeudi 12 août 2021, dans deux magasins de grossistes évoluant dans le domaine des huiles alimentaires dans la ville de Ouagadougou pour s’assurer de de la disponibilité des huiles alimentaires dans ces lieux de stock. Il a fait le tour de deux marchés dont celui de Sankariaré et à Kamboinsin.

Au marché de Sankariaré, le ministre Harouna Kaboré a constaté les stocks d’huile de la SOCODYFA dans les camions. Occasion pour son premier responsable, Abdoul Fatao Ouedraogo d’expliquer les contraintes d’approvisionnement dues à la disponibilité des bateaux qui devaient convoyer les stocks vers notre pays. Il a rassuré les consommateurs que d’ici quelques jours, l’approvisionnement en huile alimentaire ne sera plus source d’inquiétude.

Le cap a été ensuite mis sur le quartier Kamboinsin au magasin de la SOFAO. Même constat de stock d’huile en déchargement.

Pour le ministre en charge du Commerce, après la visite des unités industrielles au niveau national, il était de bon ton de s’assurer de la disponibilité de l’huile alimentaire au niveau des grossistes importateurs. Ces acteurs, a-t-il confié, «jouent un rôle important pour combler le gap entre la production nationale estimée à 30 mille tonnes et la consommation nationale qui est de 100 mille tonnes».

Pour ce faire, les équipes du MICA font régulièrement le point des stocks. Le ministre Harouna Kaboré a également confié que des réunions régulières sont organisées avec les grossistes pour lever les goulots d’étranglement en ce qui concerne l’importation des produits de grande consommation.

Enfin, le ministre Harouna Kaboré a réaffirmé que les structures de contrôle poursuivent leur travail pour faire respecter les prix et les marges autorisés en ce qui concerne les produits de grande consommation. Lesdites structures sont renforcées avec plus de 350 nouveaux agents assermentés dans les différentes régions et le renforcement de leurs moyens roulants.

Source: DCPM MICA

Laisser un commentaire