Accueil Société Burkina: les Lions clubs lancent une campagne de sensibilisation et dépistage du...

Burkina: les Lions clubs lancent une campagne de sensibilisation et dépistage du diabète

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le diabète, célébrée chaque 14 novembre, les lions clubs du Burkina Faso, ont procédé, ce dimanche 15 novembre 2020, au lancement des activités de sensibilisation et de dépistage du diabète encore appelé « le tueur silencieux », au Centre de lutte contre le diabète à Ouaga 2000, pour une période de trois jours à compter de ce dimanche 15 novembre au mardi 17 novembre 2020.

C’est dans une synergie d’action que les lions et les lionnes du Burkina avec leurs partenaires, comme le recommande leur devise « Unis dans la diversité, servons dans la paix », ont débuté la commémoration de la journée mondiale de lutte contre le diabète. Cette journée assez particulière pour les lions, a débuté par un entonnement de l’hymne national et suivi de l’hymne des Lions clubs du Burkina Faso.

Dieneba Diallo, gouverneur du district 403A3, dans ses propos a souligné que le diabète est l’une des maladies progressant le plus dans le monde et qui touche aujourd’hui 422 millions de personnes de toutes races, situations sociales et âges. Dépisté assez tôt, il peut avoir une prise en charge et un suivi convenable, a-t-elle précisé.

Pour cette année 2020-2021, le thème de la journée mondiale de lutte contre le diabète est les « infirmiers et le diabète ». Un thème, qui, selon Docteur Diallo, a pour objectif principal « le renforcement des capacités, la prise en charge des malades diabétiques, le diagnostic primaire de la maladie des équipes médicales en première ligne face aux patients, notamment, les infirmiers et agents de santé ».

Poursuivant, Dr Dieneba Diallo a précisé que l’objectif de cette « campagne triennale », comme elle-même l’a appelée, est de sensibiliser plus de trois millions de personnes et dépister 3 000 personnes par an dans les villes de Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Koudougou, Ouahigouya, Dédougou et Banfora.

Mme Diallo se dit convaincue que pars des efforts de sensibilisation, de prévention et de traitement et tout en observant un mode de vie sain comme une alimentation équilibrée et la pratique du sport, ils auront raison de cette maladie en minimisant son impact.

Quant au Pr Nina Korsaga/Somé, présidente du projet diabète, elle a recommandé aux gens de prendre l’habitude de diminuer la consommation du sucre et les a, également, invités à « faire le test de glycémie ».

Cette cérémonie a pris fin par une séance d’aérobic en mobilisant tous les participants et participantes qui n’avaient ménagé aucun effort pour être présents.

Oumpounini MANDOBIGA (Stagiare)

Laisser un commentaire