Accueil A la une Burkina : l’Etat renonce à l’achat d’un nouvel avion présidentiel

Burkina : l’Etat renonce à l’achat d’un nouvel avion présidentiel

4059
0
Le Pic du Nahouri continuera d'"écumer" les cieux

L’Etat burkinabè renonce à l’achat d’un nouvel avion présidentiel, selon une information de l’Economiste du Faso.

Selon le journal, c’est le montant de six milliards de FCFA qui avaient été prévus pour l’acquisition d’un autre avion pour remplacer le Pic du Nahouri. Mais le gouvernement a décidé de réinvestir cet argent, au regard du contexte, dans la lutte contre le terrorisme et la gestion des déplacés.

« Je peux vous assurer qu’au regard du contexte du Burkina Faso, vous pouvez compter sur moi pour ne pas engager des frais de prestige pour le Président du Faso », avait promis le Chef de l’Etat de retour, le lundi 6 février 2017 de Bamako au Mali.

L’on se rappelle aussi que lors d’une mission à Bruxelles en octobre 2016, le Pic du Nahouri a eu une panne de moteur dans le ciel algérien et a dû revenir sur ses pas. En février 2017, encore, le même appareil a montré des signes d’essoufflement de retour d’Addis-Abeba après le 28e Sommet de l’Union africaine.

On a souvent vu le président du Faso, dans des avions autres que celui officiel, qui selon des sources ont été loués.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire