Accueil A la une Ouagadougou : il refuse de payer son loyer parce que son FC a...

Ouagadougou : il refuse de payer son loyer parce que son FC a été revu à la baisse par l’Etat

10385
6

Les faits sont à la fois drôles et pathétiques ! Il se fait assigner en justice pour avoir refusé de payer sept mois de loyer. Des gens qui doivent de l’argent au propriétaire de leur habitat de location, c’est courant, peut-on dire. Mais, ce cas sort de l’ordinaire.

 De fait, un agent de la Fonction publique burkinabè, relevant du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), en location, dans une maison communément appelée chambre-salon, dont le coût du loyer est de 35 000 F CFA par mois, dans un quartier à Ouagadougou, ne s’acquitte plus, depuis des mois, de son loyer. Interpellé à plusieurs reprises sur le sujet par le « bailleur », il refuse toujours de payer.

Après les Huissiers de Justice, l’affaire est désormais sur la table du juge au Tribunal de Grande instance de Ouagadougou. Face au juge, il déclare avoir trop de charges et que le manque à gagner, mensuellement, côtoie 250 000 F CFA. Il explique que ses difficultés financières sont dues au fait que son fonds commun (FC) a été revu à la baisse par l’Etat burkinabè.

L’on se rappelle que le ministre en charge de l’Economie et des finances, Lassané Kaboré, avait déclaré le 24 avril 2019, à l’issue du Conseil des ministres tenu, sous la présidence du Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré, qu’ « on ne parle plus de Fonds commun » car il a été « supprimé » et remplacé par une prime de motivation.

Selon les explications du ministre, les agents de catégorie A empochent une prime de 900 000 F CFA par trimestre, ceux de la catégorie B 700 000, ceux de la catégorie C 600 000, et les agents des catégories D et E ont une prime de 400 000 F CFA.

Par Boureima DEMBELE

6 Commentaires

  1. Il a plutot besoin de psychiatre que de fonds communs. Sinon il ne devrait pas etre en location avec ce quil gagne. En quoi le proprietaire est-il a la base de tes malheurs? Quil aille dire la meme chose a la SONABEL ou ONEA.

  2. C’est une foutaise, une vie dans l’inconscience. Les premières dépenses à faire après la perception du salaire mensuel doivent être l’alimentation et le logement. Il se moque des agents de la Fonction publique des autres ministères dont les salaires n’atteignent pas ses indemnités. Même ses primes de motivation de 900 000 F CFA , ou 700 000, ou 600 000, ou 400 000 F CFA par trimestre suffisent à couvrir son loyer toute l’année. J’espère que le locataire l’a mis à la porte depuis longtemps.

  3. Vraiment pathétique, celui devrait savoir qu’au moment où il prenait l’habitat, il n’a pas conditionné le payement du fc au loyer donc il n’a pas raison de dire quoi que ce soi.

Laisser un commentaire