Accueil Société Burkina: onze personnes dont Roch Kaboré lauréates du Prix Manéga de la...

Burkina: onze personnes dont Roch Kaboré lauréates du Prix Manéga de la paix

Onze personnes dont le président Roch Kaboré ont été faites lauréates du Prix Manéga de la paix au Burkina Faso, à l’occasion du deuxième anniversaire de l’Appel de Manéga. L’information a été donnée ce mardi 15 juin 2021, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Ils sont onze personnalités à avoir été retenues par le comité de l’Appel de Manéga pour le Prix Manéga pour la paix au Burkina, dont un Grand prix et dix prix spéciaux.

Selon les membres de cette organisation qui milite pour la paix et la réconciliation au pays des Hommes intègres, le Grand Prix Manéga de la paix revient au chef de l’Etat Roch Kaboré pour avoir lancé le processus de la réconciliation nationale et créé un ministère qui en a la charge.

Les prix spéciaux reviennent au Naba Sanem (Dima de Ouargaye), à l’Evêque à la retraite Anselme Titiama Sanou, au Pr Jacques Simporé (Recteur de l’Université Saint Thomas d’Aquin), à Naba Sigri (Chef de Saponé), à Maouran Tolé Sagnon (Chef du canton de Karaborola/Banfora), au Président de la Coalition Jam pour la paix Belko Barry, au chef de Zitenga, à Jacques Ouédraogo (Citoyen, un des protagonistes dans l’affaire Pazzani), au Maire de Barsalgho Abdoulaye Pafadnam et à l’instituteur Arouna Traoré dit «le marcheur».

Pour l’Appel de Manéga, ces personnalités ont œuvré pour la réconciliation et la paix au Burkina Faso, ce qui a valu leur distinction.

«Le train de la réconciliation a démarré pour tout le monde et nous avons aussi embarqué comme tout le monde en direction de la gare qui ne laisse cependant pas dire si elle est lointaine ou proche», a fait savoir le secrétaire général de l’Appel de Manéga, Lookman Sawadogo. «Tous les Burkinabè sont donc concernés et interpellés à s’engager et à participer pour que la réconciliation aboutisse et accouche de ce nouveau monde, cette nouvelle société, cette renaissance de la société», a poursuivi M. Sawadogo.

Il invite donc les Burkinabè à «taire les égoïsmes et les rancœurs et réaliser le sursaut salvateur au nom de l’intérêt national».

Pour ses deux ans d’existence, l’Appel de Manéga organise plusieurs activités qui se tiendront dans le Plateau Central, sous le thème général: «Les médiateurs traditionnels et les mécanismes culturels de réconciliation, de paix et du pardon». Le choix de ce thème vise à «apporter des éléments endogènes à la stratégie de réconciliation qui doit être élaborée par le gouvernement», selon les membres de cette organisation.

Les activités retenues pour la commémoration du deuxième anniversaire de l’Appel de Manéga sont: un panel inter-culturel autour du thème général à Boussé le 19 juin 2021, une marche dénommé «un pas vers la réconciliation» à Ziniaré le 26 juin prochain et la cérémonie de distinction et de mérite des personnalités désignées artisans de paix et de réconciliation au titre du «Grand prix Manéga de la paix», la soirée du samedi 26 juin à Ziniaré.

Cette commémoration aura comme président d’honneur Mgrs Anselme Titiama Sanon et est copatronné par les ministres d’Etat Zéphirin Diabré et Clément Sawadogo.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire