Accueil A la une Burkina: plainte contre le prestataire de l’organisation des concours publics  de 2022

Burkina: plainte contre le prestataire de l’organisation des concours publics  de 2022

Le ministre de la Fonction publique burkinabè, Bassolma Bazié

Une plainte a été adressée au prestataire des concours de la Fonction publique session 2022, selon une annonce du ministre d’État, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection civile, Bassolma Bazié. Une annonce faite, le mardi 15 novembre 2022, lors d’une conférence de presse sur le bilan annuel de l’organisation des dits concours.      

Une plainte a été déposée contre le prestataire de l’organisation des concours publics burkinabè, session de l’année 2022. Annoncée, le mardi 15 novembre 2022, au cours d’un point de presse par le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection civile, Bassolma Bazié, l’ accusation porte sur un retard dans la délibération des résultats.

Selon le ministre Bazié, les résultats devraient «être effectifs pour tous les concours à ce jour». Toujours sur le bilan annuel, le patron de la Fonction publique nationale a ajouté que les résultats de 73 concours directs sur 92 sont encore en attente.

«Au plus tard à la fin du mois de novembre (2022) tous les résultats des concours seront disponibles», a par ailleurs assuré Abou Bakary Sawadogo, un collaborateur du ministre.

Aussi, sur la question de la suspension des concours sur nouvelles mesures, le ministre Bassolma Bazié a confié qu’une structure a été mise en place dans le but d’un audit.

«Des anomalies ont été constatées sur les concours sur mesures nouvelles (…) Ceux qui avaient des bras longs, désormais sous Bassolma, ils auront des bras courts. Chacun au même niveau. Pas de favoritisme», a prévenu l’ex-secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), une Confédération syndicale de 12 syndicats nationaux et 70 autres d’entreprises créée en 1988.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire