Accueil A la une Burkina : plus de six millions d’enrôlés sur le fichier électoral

Burkina : plus de six millions d’enrôlés sur le fichier électoral

311
0

Elles sont au total 6 492 026 personnes à se faire enrôler sur le fichier électoral, à ce jour, et qui pourront voter aux élections présidentielles et législatives du 22 novembre 2020, au Burkina Faso, selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, à la rencontre avec les acteurs politiques et organisations de la société civile, ce mardi 15 septembre 2020.

Après le dedoublonnage, il ressort que ce sont 6 492 026 Burkinabè qui ont leurs noms sur le fichier électoral et qui pourront voter aux élections du 22 novembre 2020, a annoncé le premier responsable de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, face à des acteurs politiques et d’organisations de la société civile.

Dans la région du Centre on a 1 294 644 électeurs, 780 032 dans les Hauts-Bassins, 510 706 dans le Centre-Est, 529 042 dans le Mouhoun, 512 109 dans le Nord, 464 089 dans Centre-Nord, 464 041 dans le Centre-Ouest et 457 161 dans la région de l’Est, entre autres.

Pour la diaspora, 18 815 personnes ont pu s’inscrire dans la zone Afrique, 1 059 dans la zone Amérique, 332 dans la zone Asie et 2 811 dans la zone Europe, selon les chiffres de la CENI.

Parmi les électeurs, on note 3 040 717 femmes et 3 450 151 de sexe masculin.

Plus de cinq millions de personnes ont pu s’enrôler avec la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB), 991 431 avec l’acte de naissance et 12 282 avec le passeport.

Selon le président de la CENI, 62 nouveaux enrôlés ont été raillés de la liste car ils ont utilisé des passeports diplomatiques et des passeports de service pour se faire enrôler, alors que ces documents ne sont pas autorisés. Mais dix d’entre ces personnes pourront voter car ils étaient déjà enrôler sur l’ancien fichier électoral.

L’enrôlement de cette année n’a pas pu être fait dans 22 communes et 1 542 villages. Mais selon le président de la CENI, ce n’est pas parcequ’il n’y a pas eu d’enrôlement dans ces localités que les élections ne s’y tiendront pas. Pour lui si d’ici là là situation le permet les élections se tiendront dans ces communes avec les électeurs qui sont inscrit sur le fichier électoral de 2015.

Pour le dépôt des candidatures pour les législatives, la CENI compte réceptionner les dossiers à partir du 17 septembre jusqu’au 23 septembre 2020. Pour la présidentielle les dossiers pourront être réceptionner à compter du 28 septembre 2020, a rappelé le premier responsable de la CENI.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire