Accueil Société Burkina: trois attaques signalées au Sahel et à l’Est, une personne enlevée

Burkina: trois attaques signalées au Sahel et à l’Est, une personne enlevée

864
0
La région du Sahel

Des agressions armées ont été signalées dans la nuit du 8 au 9 mars 2018 dans le Nord et l’Est du Burkina. Une personne a été enlevée et des motos emportées lors de ces attaques menées par plus d’une dizaine d’individus armés non encore identifiés.

Selon des informations relayées par les médias, une demi-douzaine d’individus armés circulant à moto ont fait irruption à Dohouré, une localité située à environ 30 KM de Djibo au Sahel du Burkina, en tirant en l’air pour semer la panique, avant de repartir avec une habitante qu’ils ont enlevée.

Dans la même région du Sahel, à Gandafabou (environ 80 KM de Gorom Gorom), un individu armé d’une Kalachnikov a aussi fait irruption au Centre de santé et de protection sociale (CSPS) du village où il a braqué des infirmiers de garde au niveau de leur logement. Des sources concordantes indiquent qu’aucun infirmier n’a été blessé.

Dans la même nuit de jeudi à vendredi, à Nassougou, une localité située à environ une centaine de kilomètres de Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de l’Est, des tirs ont été signalés entre des individus armés non identifiés et des gardes forestiers. Les affrontements ont eu lieu au niveau du poste des Eaux et forêts qui a été attaqué par les bandits qui auraient même emporté deux motos appartenant forestiers.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire