Accueil Société Corruption au Burkina: la Police municipale, la Douane et la direction des...

Corruption au Burkina: la Police municipale, la Douane et la direction des Transports épinglées

le REN-LAC dirigé par le Dr Claude Wetta, a fait observer une hausse du niveau de la corruption en 2017 par rapport à 2016

Le Réseau national de Lutte anti-corruption  (REN-LAC) faisant l’état de la corruption au Burkina Faso durant l’année 2017, ce 17 juillet à Ouagadougou, a déclaré la Police municipale, la Douane et la direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM) comme les services les plus corrompus.

Selon les statistiques constituées dans le cadre des enquêtes, il est ressorti que sur 258 contacts avec la Police municipale, 244 ont fait l’objet de corruption. 38 cas de corruption  ont été recensés au niveau de la Douane sur 60 sollicitations. La DGTTM qui ferme la marche du trio de tête est coupable de 62 cas de corruption sur 118 sollicitations.

Au-delà de ces services épinglés, le REN-LAC dirigé par le Dr Claude Wetta, a fait observer une hausse du niveau de la corruption en 2017 par rapport à 2016. Il dit avoir comptabilisé 7 sur 10 enquêtés qui ont estimé que la corruption a été très fréquente en 2017, alors que cette estimation était de 5 sur 10 cas en 2016.

Les enquêteurs du REN-LAC ont interrogé 2 000 personnes. Et parmi ceux-ci,  477, soit 23,9 %, ont offert directement une ou des rétributions à un agent public en contrepartie de services non-soumis à paiement.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire