Accueil Economie Côte d’Ivoire: « Le Métro d’Abidjan sera opérationnel en 2022 », selon le ministre des...

Côte d’Ivoire: « Le Métro d’Abidjan sera opérationnel en 2022 », selon le ministre des Transports

1763
0
photo d'illustration

Annoncée pour 2019 puis 2021, la ligne 1 du Métro d’Abidjan, longue de 37 km et estimée à  918,34 milliards Fcfa, entrera en service en 2022, a promis le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné. 

Le 30 novembre 2017, le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français, Emmanuel Macron, ont lancé en grande pompe à Treichville (capitale ivoirienne), les travaux de la ligne 1 du Métro d’Abidjan. Presqu’un an après, les Ivoiriens continuent de s’interroger sur le démarrage effectif des travaux de ce moyen de transport qui devrait faciliter le déplacement des Abidjanais. La réponse vient d’être donnée par le ministre des Transports, Amadou Koné, dans une interview accordée au site du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG). « Le Métro sera opérationnel en 2022 et transportera 530 000 passagers par jour », a-t-il affirmé. Initialement estimé à 918,34 milliards Fcfa, le Métro devrait coûter plus cher en raison du retard accusé pour le démarrage des travaux , estiment des experts du ministère des Finances en charge du dossier. Selon Amadou Koné, ce moyen de transport va impacter positivement l’économie nationale et la qualité de vie de nombreux foyers, grâce aux 2 000 emplois qu’il va générer, en plus des facilités de déplacements. D’une longueur de 37 kilomètres, partant d’Anyama (banlieue nord d’Abidjan)  à la station Aérocité de Port-Bouët (banlieue sud d’Abidjan), le Métro reliera en 50 minutes les deux communes. Il est prévu la construction de 20 stations, 21 ponts rail-route, d’un pont viaduc sur la lagune Ebrié et de 40 passerelles piétonnes.

L’exécution de ce projet de chemin de fer, long de 37,5km, reliant Anyama à Port-Bouët, devait durer 5,5 ans. La mise en service de la phase 1 du projet était prévue en octobre 2019 et la phase globale en octobre 2020, avaient annoncé les autorités ivoiriennes. Le marché avait été attribué à un consortium franco-coréen (Bouygues Construction, Dongsan Engineering, Hyundai Rotem, Keolis). Mais au finish, les Coréens en ont été exclus et tout le chantier est revenu aux Français qui s’engagent à décaisser seuls  les 918,34 milliards Fcfa nécessaires à la réalisation des travaux. Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé la mise en place d’un Comité de haut niveau pour faire avancer les travaux de la ligne 1 du métro d’Abidjan, comme l’a exigé  Emmanuel Macron lors de son séjour sur les bords de la lagune Ebrié.

Mahamadou DOUMBIA (Correspondant Wakat sera en Côte d’Ivoire)

Laisser un commentaire