Accueil Politique Coup d’Etat au Burkina: les décisions du capitaine Ibrahim Traoré

Coup d’Etat au Burkina: les décisions du capitaine Ibrahim Traoré

Capitaine Ibrahim Traoré

Le capitaine Ibrahim Traoré, a pris le vendredi 30 septembre 2022, certaines décisions, après avoir renversé le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président de la transition qui était en cours depuis le 24 janvier dernier.

Dans le communiqué n°3 lu par le capitaine Kiswendsida Farouck Sorgho à la télévision nationale, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que «la Constitution est suspendue. Le Gouvernement et l’Assemblée législative de transition sont dissous ».

La junte a aussi fermé les frontières terrestres et aériennes pour compter du 30 septembre 2022 à partir de 00H00 mn jusqu’à nouvel ordre». Dans la foulée, les putschistes ont également instauré un couvre-feu de 21H à 5H du matin.

Au niveau du point sept de ce texte, le capitaine a signifié que «toute activité politique est suspendue» de même que «toute activité des Organisations civiles est suspendue».

Dans le dernier point de ce communiqué qui est le neuvième, il est dit que «les forces vives de la Nation seront contactées incessamment à l’effet d’adopter une nouvelle Charte de la transition et de désigner un nouveau président du Faso civil ou militaire».

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire