Accueil Sport Coupe des Ambassades : l’équipe de la Présidence du Faso s’adjuge le trophée

Coupe des Ambassades : l’équipe de la Présidence du Faso s’adjuge le trophée

676
0
L'équipe de la présidence victorieuse posant avec les autorités présente à la finale

Débutée le 1er mai 2019, la première édition de la Coupe des ambassades a connu son épilogue sur le terrain de l’espace Siguia Sport Arena situé au quartier Ouaga 2000 non loin du Monument des martyrs, ce 25 mai sur une victoire de l’équipe de la Présidence du Faso, à l’issue de l’épreuve de tirs au but puisque le match s’est terminé sur le score de zéro but partout.

Sur les 14 équipes de représentations diplomatiques présentes au Burkina Faso et les deux formations locales qui ont pris part à cette compétition, c’est l’équipe de la présidence qui s’est adjugée le trophée de la première édition de la Coupe des Ambassades, en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry représentant le président du Faso.

Durant, une vingtaine de jours, les équipes de l’Algérie, l’Arabie Saoudite, le Canada, la Chine, la Côte d’Ivoire, les Etats-Unis, le Ghana, l’Italie, le Japon, la Libye, le Maroc et du Nigeria ont croisé les crampons, dans l’objectif de passer par le sport pour renforcer les relations de coopération.

Le premier responsable du secteur des Sports et Loisirs, Daouda Azoupio, tout en le reconnaissant, a remercié le président du Faso pour son soutien et félicité les équipes participantes et particulièrement l’Ambassade de l’Arabie Saoudite qui a parrainé l’activité, qui à en croire le ministre, a été des moments de joie.

Il précise que cette compétition a servi de cadre pour « raffermir les liens d’amitié et de fraternité » entre les différentes représentations diplomatiques accréditées au Burkina, ce qui, a-t-il confié, trace les sillons de la deuxième édition de cette compétition.

Il faut signaler que la finale s’est âprement disputée entre l’équipe du Canada et celle de la Présidence du Faso. En effet, après un match nul et vierge, les tirs au but devraient départager. Mais, tous les joueurs ont tiré et marqué par deux fois, soit 14 tirs au but de chaque côté, sans qu’il n’y ait un vainqueur. Il a fallu procéder autrement, en déposant le ballon au centre, la cage sans gardien et le joueur devait tirer et marquer sans que le ballon touche le sol ou que ce soit juste un rebond. C’est ainsi que le Canada a raté le sien, et que la Présidence a réussi son tir.

Par Boureima DEMBELE

 

Laisser un commentaire