Accueil Communiqué de presse Dicko Fils, Habibou Sawadogo et Nourat s’engagent dans la lutte contre la...

Dicko Fils, Habibou Sawadogo et Nourat s’engagent dans la lutte contre la Covid-19 avec l’UNICEF

OUAGADOUGOU, 13 juillet 2020 – Les artistes Dicko Fils, Habibou Sawadogo et Nourat se sont engagés, à travers deux chansons, l’une en fulfuldé et l’autre en mooré et français, dans la sensibilisation contre la Covid-19 afin d’accélérer le respect des mesures sanitaires de prévention de la maladie.

Ces trois artistes joignent ainsi leur voix à celle de centaines d’artistes, d’athlètes et de personnalités à travers le monde qui mettent leur talent au service de la lutte contre le coronavirus. La pandémie est en expansion au niveau mondial où l’on déplore plus de 12 millions de personnes atteintes par la Covid-19 et plus de 550,000 décès. En Afrique, on dénombre plus de 410,000 personnes contaminées par la Covid-19 et plus de 7,600 décès[1].

« Dans le contexte actuel, il ne faut pas baisser la garde et continuer à respecter les gestes barrières », affirme le Représentant adjoint de l’UNICEF au Burkina Faso, James Mugaju. « La population du Burkina Faso et les autorités sanitaires ont relevé le défi de cette crise sanitaire avec courage et solidarité. Aujourd’hui, il ne faut pas perdre ces acquis et relâcher l’attention alors que les frontières sont en train de s’ouvrir dans le monde entier », a-t-il ajouté.

Parmi les artistes engagés dans l’initiative, Dicko Fils ou Moulaye Dicko de son vrai nom, compte onze albums à son actif. Fait Chevalier de l’Ordre du mérite du Burkina Faso, il est un artiste complet qui chante en dioula, en fulfuldé, en mooré et en français et, qui n’hésite pas dans ses chansons à s’attaquer au mariage des enfants et à inciter les parents à scolariser leurs enfants.

« C’est un honneur de pouvoir porter le message de sensibilisation sur la pandémie de la Covid-19 en fulfuldé. Il est essentiel que toutes les populations dans leur diversité comprennent le message. Ce n’est qu’unis que nous mettrons un terme à la Covid-19 et à tous nos problèmes », a déclaré Dicko Fils auteur de la chanson en fulfuldé.

Autrice de sept albums, Habibou Sawadogo est également une figure emblématique de la musique traditionnelle au Burkina Faso. Originaire du Sanmatenga, elle a été lauréate à plusieurs reprises du concours de la Semaine nationale de la culture (SNC) qu’elle a remporté quatre fois.

« C’est un grand plaisir de faire partie de cette coalition d’artistes contre la propagation de la Covid-19. Avec Nourat, nous voulons, sur ce morceau, que le bon message puisse atteindre toutes les communautés pour qu’ensemble nous puissions vaincre cette pandémie », affirme Habibou Sawadogo qui a collaboré avec Nourat sur une chanson en mooré et en français.

Cette dernière exprime sa « fierté d’apporter un soutien à la cause des enfants et la lutte contre la Covid-19 ». « Il est de la responsabilité de tout un chacun de respecter les gestes barrières et nous souhaitons faire passer ce message au plus grand nombre », déclare Nourat.

Wendgounda Honorine Zoma dit Nourat est une artiste reconnue au Burkina Faso qui a déjà publié un album. En 2013, elle a remporté le Kundé de la meilleure artiste féminine.

Ces trois artistes viennent rejoindre l’engagement de Smarty, nommé récemment Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF Burkina Faso. En 2019, il avait sillonné le pays pour contribuer à la sensibilisation de la population sur le mariage des enfants notamment grâce à sa chanson phare Ombre de la Nuit. Plus récemment, il est l’un des premiers artistes à avoir composé une chanson de prévention du coronavirus, Monsieur Corona, afin d’informer la population sur les mesures sanitaires à respecter.

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Laisser un commentaire