Accueil A la une Elections 2020 au Burkina : « Je ne suis pas au courant de bureaux...

Elections 2020 au Burkina : « Je ne suis pas au courant de bureaux qui ont été placé là où il ne faut pas » (Newton Ahmed Barry)

242
0
Newton Ahmed Barry a voté à l'école primaire de Toudwégo, un quartier non loti dans le Nord de Ouagadougou

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a déclaré, ce dimanche 22 novembre 2020, dans le quartier non-loti Toudwéogo à Ouagadougou où il a voté, qu’il n’est « pas au courant de bureaux qui ont été placé là où il ne faut pas », comme l’a affirmé le samedi 21 novembre 2020 des candidats de l’opposition.

« Hier les bureaux (de vote) n’avaient pas été ouverts, on ne peut pas savoir qu’ils sont placés là où il ne faut pas », a dit le premier responsable de l’organe chargé des élections au Burkina Faso Newton Ahmed Barry.

Il a affirmé que le point de l’ouverture des bureaux de vote sera fait « d’ici là pour savoir où les bureaux sont ouverts, en ce moment si ce qu’on dit est vrai là on va prendre des dispositions », insistant qu’il n’y a aucun bureau qui a changé d’emplacement.

« Il y a des bureaux qui ne vont pas ouvrir, tout simplement à cause de l’insécurité », a-t-il dit, notant que « la dernière estimation sécuritaire qui a été faite le 14 novembre » montre que « c’est environ 1 300 bureau de vote qui ne devaient pas ouvrir ».

Concernant le déroulement du scrutin de ce jour, M. Barry a constaté que certains bureaux de vote n’ont pas ouvert à temps à cause de quelques soucis comme l’absence de certains membres de bureau. « Il y aura quelque problèmes forcement. On a un dispositif d’alerte et de réaction de réponse. C’est vrai, il peut manquer par-ci par-là quelques matériels, mais dès que nous sommes signalés, le dispositif se met en place pour la résolution du problème », a-t-il tenté de rassurer.

« On est confiant parce qu’on a quand même la maitrise des choses. Ce n’est pas des choses qui nous échappent », a soutenu le président de la Ceni, affirmant que les difficultés résorbées au fur et à mesure.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire