Accueil Communiqué de presse Elections au Burkina: des organisations attirent l’attention de la Procureure de la...

Elections au Burkina: des organisations attirent l’attention de la Procureure de la CPI

331
0

Ceci est une déclaration de la Coalitions de l’Afrique Francophone pour la Cour Pénale Internationale (CPI) attirant l’attention de la Procureure de la CPI pour la préserver de la « relative stabilité du Burkina Faso », en cette période électorale.

« Nous, Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI,

Rappelons que depuis le 31 novembre 2020 (31 octobre 2020 NDLR), le Burkina Faso, a entamé sa phase de campagne électorale pour les élections présidentielle et législative du 22 novembre 2020.

Notons avec satisfaction, la signature d’une charte de bonne conduite, dès l’entame de cette campagne, entre les parties prenantes pour le bon déroulement du processus électoral en cours.

Prenons acte de l’esprit d’ouverture qui a permis de recevoir toutes les candidatures remplissant les conditions fixées par la loi.

Déplorons par contre la fragilité du climat social, qu’il est impérieux de préserver par tous les moyens, notamment le contexte d’insécurité que connait le Burkina Faso, dont une partie du territoire sera malheureusement écartée des élections.

Face à ce constat et dans le souci de préserver cette relative stabilité du Burkina Faso, les Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale, lancent un appel et attirent l’attention de la Procureure. En effet, un signal fort doit être adressé aux acteurs politiques, pour encourager les différents acteurs à s’engager pour un « fairplay » dans les activités de la campagne électorale, afin de tenir des élections crédibles, transparentes et acceptées par tous d’une part et d’autre part à l’exercice des voies de recours légales pour les éventuelles réclamations des uns et des autres.

Le bon déroulement des élections, le respect des droits humains sont des conditions nécessaires pour assurer la réconciliation des filles et fils du Burkina Faso. »

Pour Les coalitions Africaines Francophones, le porte parole

  1. ALI Ouattara, Porte parole

Coordonnateur des Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI

Point Focal Afrique de l’Ouest du Réseau Africain pour la Justice Pénale Internationale Organisations Signataires.

  1. Coalition Burundaise pour la CPI
  2. Coalition Centrafricaine pour la CPI
  3. Coalition Guinéenne pour la CPI
  4. Coalition Ivoirienne pour la CPI
  5. Coalition Malienne Pour la CPI
  6. Coalition Nationale (RDC) pour la CPI
  7. Coalition Tchadienne pour la CPI

8 Coalition Marocaine pour la CPI

Laisser un commentaire