Accueil A la une FESPACO 2021: 239 films sélectionnés et 50 pays représentés

FESPACO 2021: 239 films sélectionnés et 50 pays représentés

Présidium de présentation de la sélection officielle du FESPACO 2021

La délégation générale du Fespaco a présenté ce 9 septembre 2021 au Ciné Burkina, la sélection officielle des films de la 27e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Cette édition de 2021 qui se tiendra du 16 au 23 octobre prochain avec le Sénégal comme pays invité d’honneur, regroupe 239 films sélectionnés avec 50 pays représentés.

Le Comité de sélection de la 27e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FECPACO) a retenu 239 films sur 1132 films inscrits avec 50 pays représentés à cette édition. La compétition officielle concerne plusieurs catégories de films à savoir les fictions long et court métrages, les documentaires long et court métrages, les séries télévisuelles, les films d’animation, les films d’écoles de cinéma.

La section Fictions long métrage est constituée de 17 films, les documentaires long métrage sont 15 films, les court métrage fiction et documentaire regroupent 29 films. Quant aux  films d’écoles de cinéma, on en dénombre 25 alors que les films d’animation sont au nombre de 29 et la section séries télé est composée de 17 séries.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Dr Elyse Foniyamba Ilboudo-Thiombiano

Pour cette 27e édition, quelques innovations ont été faites avec l’intégration des sections Perspectives, Burkina et le Yennega post-production dans la compétition officielle. Le délégué général du FESPACO Alex Moussa Sawadogo a expliqué que ces innovations sont «le signe que l’industrie cinématographique burkinabè est très dynamique malgré les difficultés de financement».

 La section Burkina est une sélection des meilleures productions nationales de films de fictions, des documentaires et des séries télévisuelles produites entre deux éditions du festival et seront dotées du prix du président du Faso. L’intégration de cette section, à en croire le DG Alex Moussa Sawadogo, est «une volonté de donner de la visibilité aux films burkinabè, les promouvoir».

Le délégué général du FESPACO Alex Moussa Sawadogo

Les sections hors compétition sont au nombre de six dont Panorama, Fespaco Classic, Fespaco Sukabé (films spécial enfant), Focus sur le Cinéma sénégalais, Hommages, Projections plein air.  

Exclusivement réservée aux films africains et ceux de la Diaspora, la compétition de la 27e édition va s’étendre sur sept jours avec la cérémonie officielle d’ouverture qui aura lieu le 16 octobre 2021 à 16h au Palais des sports de Ouaga 2000.

Le directeur général de Canal+ Burkina, Jonathan Lett

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Dr Elyse Foniyamba Ilboudo/ Thiombiano, a indiqué que cette 27e édition du festival du 7e art est placée sous le sceau du renforcement du professionnalisme. Elle a aussi souhaité que la présente édition serve d’occasion «de mener des réflexions afin de  dégager des stratégies et perspectives en vue de consolider le rôle et la place du cinéma dans le développement du continent africain».

Pour le représentant du pays d’honneur le Sénégal, Abdoul Aziz Cissé, c’est un honneur qui est fait à son pays et cela illustre la fermeté des liens qui unissent les deux peuples ainsi que la collaboration qui existe entre les industries cinématographiques des deux pays.

Le représentant du pays d’honneur le Sénégal, Abdoul Aziz Cissé

Le directeur général de Canal+ Burkina, Jonathan Lett, a, pour sa part, salué les organisateurs de cette édition et a exprimé sa satisfaction en tant que partenaire de cette fête du cinéma africain. Pour lui, le FESPACO est un espace révélateur de talents, un espace de promotion de la culture africaine.

Le budget alloué à cette organisation de l’édition de 2021 est évalué à 1 milliard 400 millions de francs CFA. Le plus grand prix du Fespaco est l’étalon d’or de Yennenga et le vainqueur de la dernière édition qui s’est tenue en 2019 est le Rwandais Joël Karekezi à travers son film The mercy of the jungle. La cérémonie de clôture se fera le 23 octobre à 16h au Palais des sports de Ouaga 2000.

Siaka CISSE (stagiaire)

Laisser un commentaire