Accueil A la une Insécurité alimentaire: le gouvernement annonce une opération de distribution de vivres

Insécurité alimentaire: le gouvernement annonce une opération de distribution de vivres

Déplacés internes @Lefaso.net

Le ministre burkinabè de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire, Lazare Zoungrana et celui en charge de l’Agriculture Innocent Kiba ont annoncé, ce mardi 9 août 2022, face à la presse à Ouagadougou, «une opération spéciale de distribution gratuite de vivres et de cash transfert au profit des personnes vulnérables», dans le but de faire face à l’insécurité alimentaire.

Le Burkina Faso confronté à «une situation alimentaire très difficile», le gouvernement appuyé par ses partenaires techniques et financiers, a initié «opération spéciale de distribution gratuite de vivres et de cash transfert au profit des personnes vulnérables», dont la cérémonie de lancement officiel est prévue le vendredi 12 août 2022 dans la capitale burkinabè.

C’est une opération qui vise, selon le ministre en charge de l’Action humanitaire Lazare Zoungrana, à contribuer à réduire la vulnérabilité des populations dans le domaine alimentaire. «Il s’agira de façon concrète de distribuer simultanément les vivres et le cash transfert dans les 45 provinces, notamment aux personnes vulnérables ayant besoin d’une assistance alimentaire, aux personnes déplacées internes, et aux populations hôtes vulnérables», a fait savoir le ministre Zoungrana.

Cette action humanitaire permettra «d’assister au total 3 376 782 personnes, dont 1 537 232 personnes pour le cash transfert et 1 839 550 personnes pour la distribution de vivres», a-t-il poursuivi, déclarant que «la mise en œuvre de l’opération va mobiliser la somme de 61 281 110 658 FCFA, dont 39 285 923 050 FCFA pour le cash transfert et 21 039 205 780 FCFA pour la distribution de vivres» et «les charges liées à la mise en œuvre de cette opération sont estimées à 955 981 828 FCFA».

Pour ce qui est des vivres, «chaque ménage bénéficiera de 400g/jour sur une durée de trois mois, soit 0,036 tonnes par personnes et en ce qui concerne le cash transfert, il est prévu 47 250 FCFA par ménage», a précisé le ministre de l’Action humanitaire.

L’analyse de la situation alimentaire du Burkina Faso, montre, selon M. Zoungrana, «une forte vulnérabilité des populations avec 3 453 510 personnes en urgence alimentaire de juillet à septembre 2022».

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire