Accueil Monde Mali: la Hongrie annonce l’envoi de 80 militaires des forces spéciales

Mali: la Hongrie annonce l’envoi de 80 militaires des forces spéciales

Des militaires hongrois seront bientôt au Mali (gouvernement hongrois)

Le gouvernement hongrois a annoncé le mercredi 14 octobre 2021, dans un communiqué rendu public, que dans le cadre de la force européenne Takuba, 80 militaires de ses forces spéciales seront déployés sur le terrain au Sahel en début 2022. Le chef de la diplomatie hongroise a signifié que les soldats hongrois seront impliqués dans la préparation et l’accompagnement d’une unité de l’armée malienne.

80 militaires des forces spéciales hongroises seront envoyés au Sahel, selon une note du gouvernement hongrois rendu public ce 14 octobre 2021, précisant que cette action entre dans le cadre de la force européenne Takuba. La Hongrie est le second État de l’Europe de l’Est, après la République Tchèque, à envoyer des militaires au Mali.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto a indiqué que la décision de l’envoi de ces militaires sur le sol sahélien a été prise suite à un entretien qu’il a eu, en septembre dernier, avec son homologue français, Jean Yves Le Drian.

Il a en outre, précisé que les militaires qui seront envoyés, vont aider dans la préparation et l’accompagnement d’une unité de l’armée malienne. En revanche, la note précise que le parlement se penchera prochainement sur le projet de résolution qui va entériner la décision du gouvernement.

Par cette action, la Hongrie manifeste sa volonté d’intégrer la Task Force Takuba et deviendra le neuvième pays européen à rejoindre cette force aux côtés de la Belgique, l’Estonie, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque et la Suède.

Constituée de militaires des forces spéciales des pays cités, la Task Force Takuba opère dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina et le Niger, pour aider les forces armées de ces pays à lutter contre l’hydre terroriste.

Par Siaka CISSE (stagiaire)

Laisser un commentaire