Accueil A la une NESTLÉ: la marque NESCAFÉ lance son plan mondial 2030 pour un développement...

NESTLÉ: la marque NESCAFÉ lance son plan mondial 2030 pour un développement durable

Un champ de café (Ph. Lindigomag)

NESCAFÉ, la plus grande marque de café de la multinationale NESTLÉ, a lancé, le mardi 4 octobre 2022, le «NESCAFÉ Plan 2030 », dans le but de stimuler une agriculture régénérative, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs. C’est plus d’un milliard de francs suisses que la marque investira dans ce programme d’ici à 2030.

Le « NESCAFÉ Plan 2030 » est un vaste programme de la marque NESCAFÉ de la multinationale NESTLÉ, dont l’objectif est de rendre la culture du café plus durable. Le lancement mondial de ce programme a été fait en ligne, le mardi 4 octobre 2022, avec des responsables mondiaux de NESTLÉ et des producteurs de café à travers le monde.

A travers ce programme, la marque compte collaborer étroitement avec les cultivateurs de café afin de les accompagner dans leur transition vers une agriculture régénérative. Le responsable des marques de café NESTLÉ, David Rennie, dans son mot d’ouverture, a indiqué que l’une des visions principales de ce programme est l’atteinte d’un développement durable à un niveau supérieur.

Il a rappelé qu’environ 125 millions de personnes dépendent du café pour leur subsistance, mais «80 % des familles qui le cultivent vivent au niveau du seuil de pauvreté ou en-dessous». D’où la nécessité, selon lui, d’avoir un travail avec les agriculteurs pour leur permettre de générer plus de revenus.

Dans le cadre de ce programme, NESCAFÉ a décliné ses objectifs qui sont, entre autres, la production de 100% de café d’origine responsable d’ici 2025; 20% du café issu de méthodes agricoles régénératives d’ici 2025; 50% d’ici 2030, conformément à l’ambition exprimée par Nestlé pour ses ingrédients clés.

L’autre ambition est d’accompagner les cultivateurs à accélérer la transition vers un système alimentaire régénératif et d’atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre. Ainsi, la plus grande marque de café dans le monde compte apporter sa contribution dans la lutte contre les changements climatiques. «Il est possible de produire plus de café avec moins d’impacts sur l’environnement», a rassuré Andrea Olivar, directrice Stratégie & Qualité Amérique du Sud de Solidaridad Network.

Au lancement mondial de NESCAFÉ Plan 2030, Ric Rhinehart, Director Agri-commodities, IDH, est revenu sur les défis actuels de la production de café, notant que les agriculteurs font face à «d’énormes risques» qu’il faut aider à combattre. «Cette accumulation de risques devrait être parallèle à leur gain, ce n’est pas le cas», a-t-il enchaîné, confiant être «impressionné» par le plan 2030 de Nescafé.

A l’occasion, des cultivateurs ont fait des témoignages évoquant les défis auxquels ils font face dans la production du café. Zaira Waleska Flores Romero, productrice, a énuméré quelques difficultés rencontrées, citant entre autres, le mauvais état des routes, le difficile accès à l’eau, des problèmes au niveau des migrations. Elle a laissé entendre que le NESCAFÉ Plan l’a «beaucoup aidée», et lui a permis de produire un meilleur café, d’apprendre de nouvelles techniques.

En Afrique, le Plan Nescafé est engagé avec un réseau d’équipes et de partenaires agroséries en Côte d’Ivoire, fournissant du café vert à l’usine d’Abidjan. En outre, Nescafé Plan gère des projets avec des partenaires dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est, dont le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda.

NESCAFÉ travaillera avec les caféiculteurs pour tester, apprendre et évaluer l’efficacité de multiples pratiques agricoles régénératives. Une démarche menée en priorité sur sept origines clés d’où provient 90 % du café de la marque: Brésil, Vietnam, Mexique, Colombie, Côte d’Ivoire, Indonésie et Honduras.

Le NESCAFÉ PLAN 2030, c’est plus d’un milliard de francs suisses que la marque investira dans ce programme d’ici à 2030.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire