Accueil Opinion NOUVEL AFRIQUE – NOUVELLE GENERATION: «L’autorité de l’État fout le camp !» 

NOUVEL AFRIQUE – NOUVELLE GENERATION: «L’autorité de l’État fout le camp !» 

Madina Tall

                Leçon 4 : Les délinquants en col blanc

À l’heure où la pompe à essence est en jeûne, c’est la poche du contribuable qui fait la quête pour arrondir les fins de mois.

Gaston Jèse disait : « Je n’ai jamais dîné avec l’État ».

Pourtant, de tout temps, l’addition est payée par les populations sous diverses formes.

 Aujourd’hui, nos dirigeants africains sont obèses du fait de la voyoucratie et des mafias dans ou autour de l’État, qui profitent à un clan préférentiel de délinquants en col blanc, adorant des « gâteaux et du pain », le sable fin des belles plages et les grosses cylindrées…

Ceux – ci, en barons de l’économie obscure sont des pompes aspirantes de richesses au grand dam des dignes travailleurs nationaux.

Ainsi, ils deviennent les acteurs de la « criminalité en col blanc » ou autrement dit la « criminalité d’affaires » avec comme carte d’identité le blanchiment d’argent, les détournements d’argent, le trafic de drogues, les opérations ou sociétés fictives, abus des biens sociaux etc…

                        Bienvenue au bal des pilleurs !

 Alors que la plupart des enquêtes liées à cette délinquance  sont orchestrées depuis les pays extra-africains, la justice africaine apparaît de plus en plus machiavélique pour les faibles et angéliques pour les forts.

                        Quelle justice borgne !

Toutefois, il est tout de même drôle que la criminalité en col blanc soit peu réprimée chez nous.

Dès lors, on se pose la question de savoir si la puissance des mains sales n’est  pas une culture africaine pour l’exercice du pouvoir.

Par ailleurs, on peut aisément affirmer que l’injustice qui sévit encore trop autour de la criminalité en col blanc est une véritable atteinte à l’autorité de l’État.

En ce sens, ne serait – il pas judicieux, au regard de la montée en puissance de la voyoucratie dans nos états africains, de réfléchir sur une pénalisation particulière et dissuasive de cette infraction afin d’amenuiser les actions de ces délinquants.

Tall Madina

 ≠Colombe Noire 

Analyste politique et géostratégique, diplômée en Études Stratégiques, Sécurité et Politique de Défense. Chercheuse sur les questions de terrorisme dans la zone sahélo-saharienne, éditorialiste et écrivaine. Présidente du Mouvement Nouvel Afrique – Nouvelle Génération

Facebook : Tall Madina Officiel / Tall Madina

Laisser un commentaire