Accueil Société Plus de 14 000 enfants maliens réfugiés au Burkina

Plus de 14 000 enfants maliens réfugiés au Burkina

Réfugiés maliens © Maliactu.net

Plus de 14 000 enfants maliens se sont réfugiés au Burkina à la suite du conflit politico-militaire et des altercations inter-communautaires au Mali, ce pays d’Afrique de l’Ouest, selon des données du Haut-commissariat pour les Réfugiés (HCR).

Le Burkina Faso pays frontalier avec le Mali en conflit politico-militaire depuis 2012, accueille à ce jour au moins 24 248 réfugiés maliens dont 14 624 enfants. 2 245 réfugiés sont scolarisés soit 17 au préscolaire, 1 976 au primaire, 207 au secondaire, 12 au secondaire et 33 à l’informel.

La plupart des réfugiés maliens sont reçu dans deux camps au Burkina, Mentao et Goudoubo (Nord), soit 13 878 contre 9 862 dans les villages de la province de l’Oudalan et du Soum (Sahel) et 508 à Bobo-Dioulasso et Ouagadougou.

En plus des Maliens, le Burkina a sur son sol 398 réfugiés d’autres nationalités, notamment tchadiennes, burundaises, centrafricaines, camerounaise, congolaises, ivoiriennes, rwandaises, pakistanaises, syriennes, togolaise et turque. 44 d’entre eux sont demandeurs d’asile.

Selon les statistiques 68,5 millions de personnes sont déracinées (apatrides, réfugiés) à la fin 2017, dans le monde. Et « 85% des réfugiés vivent dans des pays en développement (Kenya, Ouganda, Bangladesh, entre autres), dont beaucoup sont désespérément pauvres et ne reçoivent qu’un appui limité pour prendre en charge ces populations », selon Ioli Kimyaci, représentante HCR, lors d’une conférence de presse ce mardi 19 juin 2018 à Ouagadougou, en marge de la Journée mondiale des réfugiés, célébrée chaque 20 juin.

A l’occasion de cette journée, un certain nombre d’activités sont prévues au Burkina. Il s’agit entre autres, une journée portes ouvertes sur la protection des réfugiés et une exposition vente d’articles artisanaux faits par des réfugiés maliens.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire